عربي   Français   English

 


  

L'Algérie élue au bureau du Conseil intergouvernemental du PIDC 22/03/2012

 


L'Algérie élue au bureau du Conseil intergouvernemental du PIDC 

 

L'Algérie a été élue jeudi en qualité de membre du bureau du Conseil intergouvernemental du Programme international du développement de la communication (PIDC) qui se réunit pour deux jours au siège de l'Unesco à Paris dans le cadre de sa 28ème session. 

 

Outre l'Algérie, le bureau du conseil du PIDC, présidé par la Finlande, comprend la Thaïlande, la Tanzanie, le Pérou, l'Albanie, les Etats-Unis et la Russie comme rapporteur. 

 

Le PIDC, organe de l'Unesco, est une plate-forme multilatérale, au sein du système des Nations unies, qui soutient le développement de médias dans les pays en développement et les pays en transition. 

 

Depuis 27 ans, suivant les décisions et les lignes directrices du Conseil intergouvernemental et de son bureau, le PIDC a concentré ses projets sur les priorités les plus urgentes du développement de la communication. 

 

Trente-trois des projets acceptés par le Bureau sont destinés à des pays d'Afrique, 21 concernent l'Asie et le Pacifique, 18 l'Amérique Latine et les Caraïbes, 12 les Etats arabes et un projet a une portée interrégionale. 

 

Tous ces projets s'inscrivent dans le cadre des priorités du PIDC, à savoir la promotion de la liberté d'expression et du pluralisme des médias, le développement des médias communautaires et le renforcement des compétences professionnelles des journalistes. 

 

Le PIDC a mobilisé quelque 93 millions de dollars pour plus de 1.100 projets dans 139 pays en développement et pays en transition.