عربي   Français   English

 


  

M.BENATALLAH : Prochaine reprise de négociations sur le visa avec l'Italie 20/03/2012

 


M.BENATALLAH : Prochaine reprise de négociations sur le visa avec l'Italie 

 

Les négociations sur le visa avec l'Italie vont reprendre avec de "bonnes perspectives" pour atteindre les objectifs escomptés, a indiqué mardi à Alger, le secrétaire d'Etat chargé de la Communauté nationale à l'étranger, M. Halim BENATALLAH. 


"A la faveur de la visite du ministre italien des Affaires étrangères en Algérie, un signe positif est apparu et les négociations vont reprendre et Il y a de bonnes perspectives pour que les objectifs escomptés soient réalisés", a déclaré M. BENATALLAH, qui intervenait sur les ondes de la chaîne III de la radio algérienne. 


M. BENATALLAH a, s 'agissant de l'apposition du cachet de réception de la demande de visa sur le passeport algérien et de la convocation des ressortissants algériens après leur retour de France et d'Italie, indiqué que pour le 2ème pays cité (l'Italie), le ministre italien des Affaires étrangères avait, "dans un geste de compréhension", déclaré que cette mesure allait être levée. 


En outre, du côté français, a poursuivi M. BENATALLAH, un communiqué a été publié par ses services s'attachant à l'"intégrité" du passeport algérien ainsi qu'à la "dignité" du citoyen algérien, ajoutant que les discussions vont se poursuivre à ce sujet." 


Relevant chez les partenaires européens de l'Algérie une "propension" à considérer le territoire du pays tiers comme le prolongement du territoire européen, M. BENATALLAH a estimé que les services consulaires de ces pays dépassent le cadre de leur prérogative. 


"Nous considérons que les contrôles qui doivent être opérés doivent se faire à la frontière du territoire schengen et non pas sur le territoire national", a précisé l'invité de la chaîne III, ajoutant que cet aspect constitue un point de divergence important dont "nos partenaires doivent prendre conscience".


Au sujet des négociations engagées avec les services consulaires de certains pays dans le but d'alléger les procédures d'obtention de visas, M. BENATALLAH a, s'agissant de l'Italie et l'Espagne, fait remarquer que ces négociations ont été interrompues en raison du changement du gouvernement dans ces pays. 


"Le ministre italien des Affaires étrangères a, lors de sa dernière visite, fait part de son accord pour relancer ces négociations et il y a de bonnes perspectives pour qu'elles aboutissent", a t-il souligné. 


M. BENATALLAH a, par ailleurs, fait état d'une "proposition faite à nos partenaires du Royaume Uni et de Belgique", pour faciliter les procédures d'obtention de visas, précisant que pour ces deux pays, "nous sommes au tout début du processus".