عربي   Français   English

 


  

Comité mixte algéro-britannique les 8 et 9 mars à Londres : dialogue politique et coopération économique 07/03/2012

 


Comité mixte algéro-britannique les 8 et 9 mars à Londres : dialogue politique et coopération économique 


La sixième session du Comité mixte algéro-britannique se tiendra les 8 et 9 mars à Londres, avec à son ordre du jour le renforcement du dialogue politique et de la coopération économique entre les deux pays, ainsi que les questions internationales d'intérêt commun. 

Concernant les relations bilatérales, les délégations algérienne et britannique, conduites respectivement par le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, M. Abdelkader MESSAHEL, le ministre chargé des Relations avec l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient, M. Alistair Burt, vont examiner dès jeudi un large éventail de dossiers relatifs à la coopération. 

Il s'agit, entre autres, du renforcement des échanges et des investissements entre les deux pays dans le but de renforcer davantage les domaines de coopération, le commerce, l'énergie et les échanges culturels. 

La rencontre sera une opportunité pour les deux pays d'approfondir les relations bilatérales qui ont enregistré une avancée "substantielle", notamment depuis 2006. 

Les deux pays ont avancé dans les différents domaines de coopération, à l'instar de la coopération en matière de sécurité et de défense, ainsi que la coopération dans les secteurs commercial, économique, financier, spatial, éducatif et sanitaire. 

Les échanges commerciaux entre les deux pays ont enregistré un essor significatif qui s'est traduit par le "triplement" de leur volume depuis 2006. 

La coopération parlementaire sera l'élément nouveau des questions qui seront abordées par les deux parties, a-t-on appris de source diplomatique. 

L'Algérie et le Royaume-Uni ont souhaité développer le dialogue inter parlementaire, comme en témoigne la visite de Lord Risby en Algérie en janvier dernier. 

Les questions régionales et internationales d'intérêt commun seront également évoquées par le Comité mixte qui se penchera, notamment, sur la situation qui prévaut dans le Sahel avec ses ramifications (terrorisme, trafic d'armes, immigration clandestine), les répercussions de la crise libyenne et la situation dans le nord du Mali. 

Actuellement, quatre mécanismes gouvernementaux ont été mis en place pour accompagner la dynamique de coopération bilatérale entre l'Algérie et le Royaume-Uni, outre l'institution d'un conseil d'hommes d'affaires algéro-britannique. 

La dernière session du Comité mixte algéro britannique s'était déroulée à Alger en avril 2011.