عربي   Français   English

 


  

Début à Addis Abeba des travaux du 12e sommet du Forum du MAEP 31/01/2010

 

Les travaux du 12e sommet du MAEP (Mécanisme africain d’évaluation par les pairs) ont débuté samedi après-midi à Addis Abeba avec la participation des chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres, dont le Président de la République, M. Abdelaziz BOUTEFLIKA.

Ce sommet examinera les rapports qui seront présentés par quatre pays, à savoir l’Afrique du Sud, le Bénin, le Burkina Faso et l’Ouganda. Il se penchera également sur les recommandations qui ont été faites par les pays membres du mécanisme.

Ces recommandations portent essentiellement sur l’accélération de la mise en oeuvre du mécanisme africain d’évaluation de la qualité en s’assurant de la participation de l’ensemble des acteurs clés dans le processus de développement, plus particulièrement les universités et la société civile en Afrique.

Auparavant, le Président de la République avait pris part au sommet du comité des chefs d’Etat et de gouvernement chargé de la mise en oeuvre du NEPAD.

Intervenant dans le cadre du sommet sur l'intégration du NEPAD dans les structures de l'Union africaine (UA), le chef de l'Etat a formulé l'espoir que cette intégration "confèrera davantage d'efficacité tant à l'UA qu'à l'agence de coopération et de planification dans la prise en charge coordonnée des activités et programmes visant à promouvoir le développement de notre continent".

Il a souligné que la mise en place de l'agence de coopération et de planification constitue une étape significative dans la mise en oeuvre du NEPAD et marque ainsi le passage effectif de la phase de sensibilisation à celle de la réalisation de projets régionaux et continentaux.

La définition du mandat de l'agence "doit permettre la délimitation de son champ d'intervention et d'éviter tout chevauchement de compétences avec les autres instances de l'UA", a-t-il dit.

Après avoir exprimé sa "satisfaction" quant au contenu du rapport qui a été présenté sur le processus d'intégration du NEPAD au sein de l'UA, le Président de la République a estimé que "les conditions nécessaires sont désormais réunies pour nous permettre de recommander à la conférence de l'UA de consacrer le parachèvement de cette entreprise (d'intégration)".