عربي   Français   English

 


  

Le Ministre des Affaires étrangères reçu par l'Emir de l'Etat du Qatar 18/01/2022

 

 

 


Le Ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, M. Ramtane Lamamra, a été reçu mardi à Doha par l'Emir de l'état du Qatar, cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani, dans le cadre de sa visite de travail au Qatar en qualité d'envoyé spécial du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

A l'entame de la rencontre, M. Lamamra  a remis à Son Altesse un message de son frère, le Président Abdelmadjid Tebboune, et lui a transmis ses sincères salutations et ses vœux de progrès et de prospérité pour l'Etat du Qatar, pays frère.

De son côté, l'Emir de l'état du Qatar a fait part de sa grande estime pour le Président Tebboune et sa fierté de la relation privilégiée les unissant, formant le vœu de le rencontrer à l'avenir et poursuivre leurs efforts sincères pour booster le partenariat stratégique bilatéral et servir les questions et les intérêts communs de la nation arabe.

Au cours de cette rencontre qui s'est déroulée en présence de Son Excellence Sheikh Mohammed Bin Abdulrahman Bin Jassim Al Thani, vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères et de deux délégations de haut niveau des deux parties, l’Emir du Qatar et le ministre algérien ont évoqué les relations fraternelles unissant les deux pays et les deux peuples frères.

Il a également été question des perspectives prometteuses de développement de la coopération bilatérale, notamment dans les domaines commercial, économique et d'investissement, conformément aux directives des dirigeants des deux pays, partant de leur souci de consolider les liens de solidarité et de coopération et de renforcer la coordination et l'action commune, au service des questions qui intéressent la nation arabe, à leur tête la cause palestinienne.

A ce titre, les deux parties ont relevé l’importance de promouvoir l’action arabe commune dans le contexte des préparatifs pour les prochaines échéances importantes, notamment le sommet arabe prévu cette année en Algérie, ainsi que la nécessité de saisir cette occasion pour réaliser un saut qualitatif à même de rendre l’action arabe commune plus efficace et plus crédible et de renforcer ses mécanismes en vue de résoudre les crises et les conflits dans la région arabe.

Au terme de la rencontre, les deux parties ont salué la convergence des vues sur l’ensemble des questions d’intérêt commun et la promotion de la coopération bilatérale dans divers domaines, de façon à traduire la particularité des relations fraternelles bilatérales et le partenariat stratégique entre les deux pays.