عربي   Français   English

 


  

L’ Envoyé Spécial pour le Sahel et l’Afrique M.Boudjemaa DELMI, représente l'Algérie à la réunion ministérielle du Haut Comité de l'UA 13/09/2021

 

 


L’ Envoyé Spécial pour le Sahel et l’Afrique M.Boudjemaa DELMI, a représenté le Ministre des Affaires Etrangères et de la Communauté Nationale à l’Etranger, RAMTANE LAMAMRA, aux travaux de la 2ème réunion ministérielle du Haut Comité de l’Union Africaine (UA), chargé de la mise en œuvre de l’initiative « Décennie des racines et diasporas africaines » (2021-2031), tenue le 13 Septembre par visioconférence.
 
L’Envoyé Spécial pour le Sahel et l’Afrique a mis l’accent sur le rôle crucial que pourrait jouer la diaspora africaine, en tant qu’acteur incontournable, dans l’ouvre de la construction et de l’émancipation de l’Afrique et a affirmé que celle-ci dispose des capacités et des compétences nécessaires à même de contribuer substantiellement à la réalisation des objectifs prioritaires de l’Agenda 2063 et à la renaissance africaine, à condition d’améliorer la communication et l’interaction avec les Gouvernement et d’identifier et de mettre en œuvre des actions susceptibles de l’impliquer avantageusement dans les processus nationaux.
 
Il a ajouté que l’Algérie, qui célèbre le 17 Octobre de chaque année la journée nationale de l’immigration, a récemment confirmé son attachement et son engagement envers sa Communauté établie à l’Etranger par la décision de Monsieur le Président de la République de changer l'appellation du Ministère des Affaires Etrangères en ajoutant « la Communauté nationale à l'Etranger » avant de conclure que l’Algérie soutient pleinement cette initiative et est déterminée à participer activement aux travaux du Haut Comité.
 
Cette 2ème réunion du Haut Comité vient en application de la décision        n° 807 du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UA, adoptée lors de sa 34ème session tenue en Février 2021, et qui prévoit la mise en place d’un cadre juridique pour renforcer la participation des migrants africains et des populations d’origines africaine au développement du Continent et à la réalisation des objectifs de l’Agenda 2063 et du développement durable 2030.