عربي   Français   English

 


  

Mali : le Ministre des Affaires étrangères préside une réunion du groupe de la médiation internationale 27/08/2021

 

 

 


Poursuivant sa visite de travail au Mali, le Ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’Étranger, M. Ramtane LAMAMRA, a présidé aujourd’hui une réunion du groupe de la Médiation Internationale consacrée à l’évaluation du processus de paix et de réconciliation au Mali. 

La réunion a donné lieu à un échange fructueux sur les voies et moyens susceptibles de permettre une accélération de l’application de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger. Les participants ont salué le rôle clé de l’Algérie en sa double capacité de chef de file de la médiation internationale et de Président du Comité de Suivi de l’Accord et se sont félicités du renouvellement de son engagement et de sa détermination à ne ménager aucun effort pour mener le processus de paix à bon port. A ce titre, la réunion a été marquée par l’installation de l’Ambassadeur Boudjemaa DELMI dans sa nouvelle fonction de Président du Comité de Suivi de l’Accord (CSA) succédant à l’Ambassadeur Boualem CHEBIHI qui a assuré cette mission au cours des deux dernières années. 

Par ailleurs, M. LAMAMRA a reçu, au siège de l’Ambassade d’Algérie, une vingtaine de dirigeants des Mouvements signataires de l’Accord, avec lesquels il a abordé l’état d’opérationnalisation des principales dispositions de celui-ci dans la perspective de la restauration de la paix et de la stabilité au Mali et de la préservation de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’État malien. A cet effet, le Ministre a notamment souligné la nécessité de préserver le climat de confiance entre toutes les parties prenantes maliennes afin de consolider les progrès réalisés et poursuivre les efforts pour diligenter collectivement la mise en œuvre de l’Accord notamment pendant la période de transition en cours. De leurs côtés, les Chefs des Mouvements signataires ont unanimement renouvelé leur attachement à l’Accord de Paix qui constitue le cadre idoine pour la consolidation du retour définitif et durable de la stabilité dans le pays, tout en se félicitant de l’engagement constant de l’Algérie au côté du Mali.   

Enfin, le Ministre des Affaires étrangères a conclu son programme par une visite au « Centre de l’Imam Mahmoud Dicko pour la paix et le vivre ensemble dans les pays du Sahel », où il s’est entretenu avec le fondateur de ce Centre, l’Imam Mahmoud DICKO, ancien Président du Conseil Supérieur Islamique du Mali et animateur principal du Mouvement M5. 

Les discussions ont porté sur la situation prévalant au Mali et dans l’espace sahélo-saharien ainsi que sur les efforts tendant à la promotion d’une culture de paix et de réconciliation pour mettre fin aux crises affectant la stabilité des pays de cette région.