عربي   Français   English

 


  

M. le Ministre s’entretient avec ses homologues du Qatar, de la Libye, du Tchad et du Niger 03/08/2021

 

 



- Avec son homologue du Qatar

Le Ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, M. RamtaneLamamra,a reçu, le 03 août 2021,un appel téléphonique du Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Qatar, Sheikh Mohammed Bin Abdulrahman Bin Jassim Al Thani.
Cette communication a été l'occasion pour saluer le niveau privilégié des relations de fraternité et de coopération entre les deux pays, ainsi que la concertation autour des questions d'intérêt commun posées sur la scène arabe

- Avec la Ministre libyenne des Affaires étrangères 
Le Ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, M. RamtaneLamamra, a reçu un appel téléphonique de la ministre libyenne des Affaires étrangères, Mme Nadjla El-Mangoush, lors duquel les deux parties ont exprimé leur satisfaction du niveau exceptionnel des relations bilatérales et échangé les vues sur les perspectives de règlement pacifique de la crise en Libyeà même de concrétiser les aspirations du peuple libyen et de préserver l’indépendance et l’unité territoriale de la Libye.

- Avec son homologue tchadien 
Le Ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, M. RamtaneLamamra, a eu un entretien téléphonique avec son homologue tchadien, M. Chérif MahamatZene, lors duquel ilsont évoqué plusieurs questions notamment les relations bilatérales, la situation dans notre voisinage commun et les voies de promotion de solutions politiques et pacifiques aux crises compromettant la stabilité dans la région.
- Avec le ministre nigérien des Affaires étrangères
Le Ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, M. RamtaneLamamra, a eu un entretien téléphonique avec le Ministre nigérien des Affaires étrangères, M. HassoumiMassoudou, lors duquel ils ont passé en revue les derniers développements dans la région, notamment en ce qui concerne la crise libyenne et  les voies et moyens à même de renforcer le rôle des pays voisins de la Libye en vue de son accompagnement pour l'aboutissement à une solution inclusive et pacifique, loin de toutes formes d'ingérence.