عربي   Français   English

 


  

M. Sabri Boukadoum, s'entretiens à New York avec ses homologues et des dirigeants d'organisations internationales 26/09/2019

 


En marge de sa participation aux travaux de la 74ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies, à New York, le Ministre des Affaires étrangères, M. Sabri Boukadoum, a eu, le 26 septembre 2019, plusieurs entretiens avec ses homologues et des dirigeants d'organisations internationales :

 

Avec le Ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Tiébilé Dramé :

 

Le Ministre malien a souligné, a cet occasion, l’importance que  représente pour son pays  la poursuite par l’Algérie  de l’engagement constructif, positif et crucial aux côtés du Mali, autant sur le plan bilatéral que dans le cadre du Comité de suivi de la mise en œuvre de l’Accord de paix et de réconciliation nationale au Mali, issu du processus d’Alger, au sein duquel l’Algérie assure le rôle de chef de file de la médiation internationale.       

 

Avec le Ministre des Affaires étrangères et de la coopération Internationale du Mozambique, M. Jose Antonio Pacheco :

 

L’entretien a été l’occasion de passer en revue l’état des relations bilatérales, qualifiées d’excellentes par les deux Ministres, et  l’exploration des perspectives de leur renforcement.

 

MM. Boukadoum et Pacheco ont réitéré l’engagement des deux pays à poursuivre leurs efforts en vue de donner une nouvelle dynamique aux relations bilatérales et à les élargir à de nouveaux domaines de coopération, notamment l’énergie et le commerce.

 

Avec le Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires étrangères de la République du Vietnam:

 

Les deux ministres se sont félicités de la qualité des relations  entre les deux pays, exprimant leur volonté de les  hisser au niveau du potentiel réel et des relations historiques et d’amitié entre les deux pays.

 

Il a été convenu, dans cette perspective, d’œuvrer de concert pour consolider la coopération économique et la concertation sur les questions internationales d’intérêt commun. 

 

Avec le Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires étrangères Sir Louis Straker, de  Saint-Vincent et les Grenadines :

 

L’entretien a porté sur les questions inhérentes  à la coopération bilatérale et la nécessité  de la consolider davantage.  

 

Les deux Ministres sont convenus, à cette occasion, de la signature d’un mémorandum d’entente sur le programme de bourses universitaires entre les deux pays.

 

Ils ont également procédé à un échange de vues sur la situation d’actualité qui prévaut dans  la région du sahel.

 

Avec le Ministre des Affaires étrangères et du Commerce des Iles Marshall, M. John Silk :

 

Les deux ministres sont convenus de la signature d’un Communiqué conjoint établissant les relations diplomatiques entre les deux pays.

 

Qualifiant cette étape d’un « moment historique », les deux Ministres ont souligné la nécessité de maintenir les consultations et la concertation dans les fora internationaux sur les questions d’intérêt commun. 

 

Avec son homologue de la République d’Argentine, M. Jorge Faurie :

 

Les deux Ministres sont convenus de la nécessité de conjuguer leurs efforts pour étendre les bonnes relations qui existent sur le plan politique entre les deux pays au domaine  économique à l’investissement et au partenariat.

 

Avec le Secrétaire général adjoint aux opérations de paix des Nations unies, M. Jean-Pierre Lacroix :

 

M. Boukadoum a  notamment évoqué, lors de cette rencontre, les conditions de déploiement des opérations de maintien de la paix, en Afrique de manière générale et dans notre voisinage  immédiat. Il a, à cet égard, mis l’accent tout particulièrement sur la Minusma et la Minurso.

 

 

Avec le Président du Comité International de la Croix-Rouge (CICR), M. Peter Maurer:

 

L'échange a porté sur l'état de la coopération entre cette organisation et les institutions algériennes concernées. 

 

M. Boukadoum et son interlocuteur se sont félicités des relations historiques entre l’Algérie et le CICR qui remontent à la période de la guerre de libération nationale et sont convenus d’œuvrer  à  leur  consolidation.

 

M. Maurer a salué les efforts consentis par l'Algérie en matière de promotion du droit international humanitaire,  louant, à cet égard, l'organisation par notre pays de plusieurs activités en la matière.