عربي   Français   English

 


  

Algérie-Togo: un mémorandum d'entente pour relancer les relations bilatérales 19/09/2019

 

 

 




L'Algérie et le Togo ont signé, jeudi 19 septembre à Alger, un mémorandum d'entente sur les concertations politiques et une feuille de route pour la relance des relations bilatérales. 
 
Dans une déclaration à la presse en marge de ses entretiens avec son homologue togolais, Robert Dussey, M. Boukadoum a souligné que cette rencontre constitue une occasion pour poser tous les problèmes et renouer les relations avec le Togo, rappelant que la dernière visite entre les  deux pays remonte à 1980.
 
Soulignant que la reprise des relations avec le Togo revêt une grande importance, le ministre a mis l'accent sur le rôle du mémorandum d'entente et la feuille de route dans leur renouement.  
 
Ce mémorandum comprend plusieurs domaines susceptibles d'être développés, a-t-il précisé, indiquant que les discussions ont permis d'échanger les vues et coordonner les positions autour de plusieurs questions régionales et internationales.
 
Lors de cette rencontre, les deux parties ont également échangé les vues concernant la région de l'Afrique du Nord-Ouest, a ajouté le ministre.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères du Togo a indiqué que sa visite officielle en Algérie, qui intervient à l'invitation de son homologue algérien, s'inscrit dans le cadre du renforcement des relations entre les deux pays. 

« L'Algérie occupe une place prépondérante dans le continent africain où elle a toujours joué un rôle important », a-t-il souligné, mettant l'accent sur « la nécessité de renforcer la coopération entre les deux pays, et ce à la faveur du mémorandum d'entente et de la feuille de route ». 

Le mémorandum porte sur la coopération dans les domaines politique, diplomatique, économique, de l'éducation et de la formation, selon M. Dussey.
 
Le ministre togolais a été reçu en audience par le Chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah.
 
La rencontre qui s'est déroulée en présence du ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a porté sur les voies et moyens de renforcer et d'élargir les relations entre l'Algérie et le Togo. Elle a permis aux deux parties de se féliciter de la qualité des liens qui unissent les deux pays et de réaffirmer leurs volonté et disponibilité d'impulser davantage la coopération et de l'élargir à tous les domaines d'intérêt communs et ce, dans la perspective de s'atteler à la mise en place d'un partenariat qui soit mutuellement bénéfique.

Les deux parties sont convenues de procéder à la diversification des relations bilatérales et leurs approfondissement dans les domaines économiques, commercial, ainsi que sur le plan juridique, par la conclusion de divers accords qui sont en cours d'élaboration.