عربي   Français   English

 


  

M.Messahel se félicite des "relations historiques et privilégiées" entre l'Algérie et la Russie 24/01/2019

 

 




Le ministre des Affaires étrangères, M.Abdelkader Messahel, s'est félicité, jeudi à Alger, des "relations historiques et privilégiées" qu'entretiennent l'Algérie et la Russie, relevant la volonté des deux pays de les "renforcer davantage". 

"Cette dynamique dans les relations entre nos deux pays traduit les orientations contenues dans la Déclaration commune de partenariat stratégique signée entre les deux pays en 2001", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, soulignant la "qualité" de la relation politique "historique" qui existe entre les deux pays. Selon M.Messahel, "cette dynamique est perceptible dans la densité des échanges de délégations, à tous les niveaux, entre les  deux pays".
    
Réitérant la volonté des deux pays de diversifier les domaines de la coopération bilatérale et d'accroitre les échanges commerciaux et les investissements, M. Messahel a affirmé avoir discuté "longuement" avec son homologue russe de "la nécessité de donner un contenu économique beaucoup plus grand" à cette relation bilatérale pour qu'elle soit "plus globale" et pour qu'elle "réponde vraiment aux attentes des deux peuples et des deux gouvernements". 

Il a souligné, à ce titre, l'importance de "renforcer la concertation sur les questions énergétiques", particulièrement en ce qui concerne les prix et la stabilité du marché. Les priorités de coopération entre les deux pays seront définies lors de la 9ème session de la Commission mixte économique algéro-russe, prévue à Moscou du  28 au 30 janvier 2019, selon le ministre des Affaires étrangères qui a affirmé que cette rencontre "permettra d'établir une feuille de route pour suivre la mise en œuvre des objectifs qui seront arrêtés". 

Les entretiens entre les ministres des Affaires étrangères, russe et algérien, ont également été l'occasion d'évoquer les crises dans l'environnement immédiat de l'Algérie et de débattre du phénomène de lutte contre le terrorisme et  des stratégies respectifs des deux pays pour lutter contre ce défi, mais également de la  stratégie de l'ONU en la matière.
 
Les deux ministres ont procédé, en effet, à un échange de vues et des  analyses respectives sur les situations de crises et de conflits, notamment en  Syrie, en Libye, au Mali et au Sahel, au Sahara occidental, au Yémen ainsi que sur la question palestinienne. 

M.Abdelkader Messahel s'est félicité, à ce titre, de la "convergence de  vues" entre l'Algérie et la Russie quant à la nécessité de promouvoir des solutions  politiques et de règlements pacifiques à ces crises, dans le cadre du respect de la légalité internationale et des principes énoncés dans la Charte des Nations Unies, notamment le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, sans ingérence extérieure. "Nous avons relevé une convergence de vues sur le principe du respect de la souveraineté des peuples, le respect de l'intégrité territoriale, le respect des décisions des Nations Unies et leur mises en œuvre, notamment en ce qui concerne la Palestine  et le Sahara Occidental", a-t-il détaillé.
 
Monsieur le Ministre a relevé également une "convergence de vues" entre l'Algérie et la Russie sur la situation en Syrie et en Palestine, assurant qu'il "n'y a pas d'alternatives que la solution basée sur le respect de la volonté des peuples et sur le respect du droit international".
 
Rappelant que le chef de la diplomatie russe est arrivé mercredi à Alger pour une visite de deux jours, à l'invitation de son homologue algérien, Abdelkader Messahel. Cette visite s'inscrit dans le cadre du dialogue politique régulier et de la concertation permanente entre les deux pays instaurés depuis la signature de la déclaration commune sur le Partenariat stratégique entre l'Algérie et la Russie en 2001. 

La visite du ministre russe des Affaires étrangères se situe dans un  contexte de développement continu du dialogue politique et de la coopération en les deux pays, et intervient également à la veille de la 9ème session de la Commission mixte économique algéro-russe.