عربي   Français   English

 


  

L'Algérie et l'UE, des "partenaires naturels" (Mogherini) 12/11/2018

 

 

 


L'Algérie et l'Union européenne (UE) « sont des partenaires naturels dans le dialogue de Haut niveau sur la sécurité régionale et la lutte contre le terrorisme", a affirmé lundi à son arrivée à Alger, la Haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères et la Politique de Sécurité et Vice-présidente de la Commission européenne, Mme Federica Mogherini. 

Rappelant qu'il s'agit, pour elle, de la 3ème visite qu'elle effectue en Algérie durant son mandat, la Haute représentante de l'UE a ajouté qu'elle abordera avec M. Messahel, "beaucoup de thèmes de priorité commune", citant  la Lybie, le Sahel ainsi que la coopération bilatérale dans les domaines économique, scientifique et énergétique. 

"Je m'attends à une rencontre d'échanges d'analyses, mais aussi à décider des actions communes dans ces secteurs", a-t-elle poursuivi, notant que la conférence sur la Lybie, prévue lundi et mardi à Palerme en Italie, est  "une opportunité pour coordonner les activités et les actions entre les deux parties".  

Lors de sa visite en Algérie, la responsable de l'UE co-présidera avec M. Messahel les travaux la 2ème session du Dialogue Algérie-UE de Haut Niveau sur la sécurité régionale et la Lutte contre le terrorisme, lancé en octobre 2017 à Bruxelles. 

Les deux parties "poursuivront, à cette occasion, leurs échanges sur les menaces terroristes et leurs connexions avec le crime organisé transfrontalier et examineront les voies et moyens d'approfondir leur coopération dans ce domaine et procèderont également à un échange sur l'évolution récente des questions régionales et internationales d'intérêt commun". 

Cette visite "sera en outre une opportunité pour les deux parties d'examiner l'état et les perspectives de leurs relations bilatérales denses et globales régies par l'Accord d'association en vue de les renforcer davantage dans l'intérêt mutuel face aux défis communs de sécurité et de développement dans la région". 

Ces relations "ont enregistré, par ailleurs, une évolution qualitative à la faveur de l'adoption des Priorités Communes de Partenariat au titre la Politique Européenne de Voisinage rénovée". 

La venue de la Haute Représentante de l’UE, qui fait suite aux visites récentes en Algérie de la Chancelière Allemande, du Président du Conseil italien et du Chef de la diplomatie espagnole ainsi que de la visite effectuée par le ministre des Affaires étrangères à Paris au titre du COMEFA, soulignent "la densité et l’étendue des relations algéro-européennes au double plan bilatéral et multilatéral, et la volonté commune de les élever au rang de partenariat stratégique".