عربي   Français   English

 


  

Messahel s'entretient avec le SG adjoint du Bureau de l'ONU pour la lutte contre le terrorisme 27/09/2018

 

 

 


Le ministre des Affaires étrangères,  Abdelkader Messahel s'est entretenu jeudi à New York (Etats-unis) avec le   secrétaire général adjoint du Bureau des Nations-unies pour la lutte contre  le terrorisme, Vladimir Voronkov, en marge de la 73ème session de  l'Assemblée générale de l'ONU. 

L'entretien a porté sur la coopération entre l'Algérie et les Nations  Unies dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, notamment à la  lumière des résultats de la Conférence de Haut niveau, tenue à New York les  28 et 29 Juin dernier. 

M. Voronkov a exprimé ses remerciements à l'Algérie pour son apport  "considérable" à la réussite de cette Conférence et son soutien constant au  Bureau des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme.  

Il a indiqué que l'Algérie compte parmi les alliés les "plus importants"  de son Bureau eu égard à son "expérience unique et réussie" dans le domaine  de la déradicalisation et de la lutte contre le terrorisme, une expérience  qu'il convient de partager davantage. 

M. Messahel a réaffirmé "l'engagement ferme" de l'Algérie pour la lutte  contre le terrorisme et sa disponibilité à continuer à partager son  expérience avec les Nations Unies et tous les pays du monde.  

Il a, dans ce cadre, rappelé les actions consenties par l'Algérie et les  réunions qu'elles a organisées à Alger sur la lutte contre le terrorisme,  en particulier dans le cadre du Forum Global de Lutte contre le Terrorisme  (GCTF) et de la mise en oeuvre du Mandat confié au président de la  République, Abdelaziz Bouteflika, par les Chefs d'Etat africains en tant que Coordonnateur de la prévention et de la lutte contre l'extrémisme  violent et le terrorisme en Afrique. 

M. Messahel et M. Voronkov sont convenus de poursuivre la "concertation  régulière" qui existe entre l'Algérie et l'ONU dans le domaine de la  déradicalisation et de la lutte contre l'extrémisme violent et le terrorisme.