عربي   Français   English

 


  

Messahel prend part à une réunion ministérielle sur la situation en Libye 24/09/2018

 

 


Sur invitation  du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de la République française, M. Jean Yve  LE DRIAN, le Ministre des Affaires étrangères Abdelkader Messahel a pris part, ce jour à New York, à une réunion de Haut niveau sur la situation en Libye. 

Organisée en marge de la 73ème session de l’Assemblée Générale de l’ONU, cette réunion a regroupé les Ministres des Affaires étrangères et des Représentants des pays voisins de la Libye à savoir l’Algérie, la Tunisie, l’Égypte et le Niger, des membres permanents du Conseil de Sécurité, de l’Union africaine et des Nations unies. Mme Federica Mogherini, Haute Représentante de l’Union européenne pour la politique étrangère et de sécurité et M. Ahmed Abou El-Gheit Secrétaire Général de la Ligue des États Arabes ont également pris part à cette réunion. Le Président du Conseil Présidentiel de Libye M. Faiez Serraj et le Représentant spécial du Secrétaire Général de l’ONU, M. Ghassane Salame se sont adressés à la réunion à travers une vidéo conférence. 

Elle se tient dans un contexte marqué par des affrontements violents à Tripoli qui constituent une dérive grave et éloignent la perspective d’une solution politique de la crise libyenne.  

Le Ministre des Affaires étrangères a réitéré à cette occasion l’appel lancé par l’Algérie à tous les acteurs libyens en vue de cesser les hostilités et tout acte de nature à entraver l’aboutissement des efforts visant à parvenir à une solution politique, dans le cadre du processus onusien, loin de toute ingérence étrangère, et basée sur le dialogue et la réconciliation nationale. Il a jouté que seule cette approche est de nature à accélérer le règlement de la crise libyenne et préserve la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Libye et l’unité de son Peuple. 

Le Ministre des Affaires étrangères a, une fois de plus, insisté sur la nécessité d’un Agenda uni pour la Libye et l’impératif de faire cesser les ingérences étrangères qui continuent de constituer le véritable obstacle à la dynamisation du processus de paix en Libye.  

Le Ministre des Affaires étrangères séjourne à New York dans le cadre de sa participation aux travaux de la 73ème session de l’Assemblée Générale de l’ONU, à laquelle il conduit la délégation algérienne.