عربي   Français   English

 


  

Le Porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères se prononce sur le dernier rapport de Horst Kohler au Conseil de Sécurité et sur les évènements au Yémen 12/08/2018

 

 

 

En réponse aux questions de l’APS, respectivement au sujet de la réaction de l’Algérie au briefing de M. Horst Kohler devant le Conseil de Sécurité, mercredi 7 août courant et les derniers développements au Yémen, le Porte-parole du  Ministère des Affaires Etrangères, M. Abdelaziz Benali Cherif a indiqué :

1- En ce qui concerne le briefing de M. Kohler : Le Porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères a positivement apprécié la présentation de M. Horst Kohler de sa récente visite dans la région, laquelle présentation a été favorablement accueillie par l’ensemble des membres du Conseil de Sécurité. M. Benali Cherif a tenu  à réitérer le soutien de l’Algérie aux efforts de l’ONU et à M. Kohler, en sa qualité d’Envoyé Personnel du Secrétaire Général des Nations-Unies pour le Sahara Occidental, tout comme, il a assuré de la disponibilité de l’Algérie à coopérer, comme elle l’a toujours fait, avec l’ONU en vue d’un règlement de la question du Sahara Occidental, conformément au droit international et aux résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité qui garantissent au peuple sahraoui l’exercice de son droit à l’autodétermination.

2-   S’agissant des développements au Yémen : Tout en rappelant les positions constantes de l’Algérie qui n’a de cesse œuvré en faveur d’un règlement pacifique par le dialogue et la négociation de la crise au Yémen et son soutien aux efforts menés par l’ONU, à travers l’Envoyé Spécial du Secrétaire Général, le Porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères a estimé que cette guerre n’a que trop duré et a exprimé son regret et sa consternation devant la perte de nombreuses vies humaines, notamment parmi les civils innocents et spécialement les femmes et les enfants.

M. Abdelaziz Benali Cherif a formé le vœu que la prochaine réunion sur le Yémen, prévue à Genève, le 06 septembre 2018, puisse inaugurer une nouvelle ère de paix et de stabilité pour le peuple frère du Yémen.