عربي   Français   English

 


  

M. Ouyahia réitère le soutien de l’Algérie à l’UA pour le règlement de la crise au Soudan du Sud 30/06/2018

 

 




Le Premier Ministre, Ahmed Ouyahia, a  réitéré samedi soir à Nouakchott le soutien de l'Algérie à l'Union africaine pour le règlement de la crise du Soudan du Sud. 

M. Ouyahia était intervenu en sa qualité de représentant du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, aux travaux du Comité de Haut niveau de l’Union africaine sur le Soudan du Sud, qui s'est tenu en prélude du 31ème sommet des chefs d'Etat et de gouvernement, prévu dimanche et lundi. 

Les travaux du Comité de Haut niveau de l’UA sur le Soudan du Sud ont été dirigés par le Président sud-africain Cyril Ramaphosa, Président du Comité. 

La réunion du Comité a également enregistré la participation du Président en exercice de l’UA, le Président rwandais Paul Kagame, dont le pays est membre du Comité, du Président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat et du Haut Représentant de l’UA pour le Soudan du Sud, l’ancien Président malien, Alpha Omar Konaré. 

Lors de cette réunion, M. Ouyahia a réitéré le soutien de l’Algérie à la  mise en £uvre du mandat du Comité de Haut niveau de l’Union africaine en  vue d’accompagner les parties sud-soudanaises pour parvenir à une solution  à la crise que connaît ce pays, sur la base des accords conclus sous ‘égide de l’Autorité intergouvernementale pour le Développement (IGAD). 

Il a, également, mis un "accent particulier" sur la nécessité pour l’UA, dans le cadre du "principe de l’appropriation", d’accompagner le processus engagé par l’IGAD. 

Partant de ce même principe, il a souligné "l’impératif" d’une convergence  des efforts des Nations unies et des partenaires pour venir en appui à ce  processus. 

Le Premier ministre a rendu hommage à l’IGAD ainsi qu’à l’UA et à son  Comité de Haut niveau pour le travail "remarquable" accompli en vue du retour de la stabilité et de la sécurité au Soudan du Sud. 

L’Algérie siège au sein de ce Comité (C-5), au titre de l’Afrique du Nord, aux côtés de l’Afrique du Sud, du Nigeria, du Rwanda et du Tchad.

Cette réunion a été suivie par un Sommet du Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA consacré à la situation au Soudan du Sud, auquel a également pris part M. Ouyahia, représentant l’Algérie en tant que membre du Comité des  cinq (C-5).