عربي   Français   English

 


  

L'Algérie condamne avec "la plus grande vigueur le bain de sang" perpétré à Ghaza (MAE) 15/05/2018

 

 


L’Algérie condamne avec "la plus grande vigueur le bain de sang" perpétré à Ghaza par les forces d’occupation israéliennes  contre des manifestants palestiniens sans défense, a affirmé mardi le  ministère des Affaires étrangères. 

"L’Algérie condamne avec la plus grande vigueur le bain de sang perpétré à  Ghaza par les forces d’occupation israéliennes contre des manifestants  palestiniens sans défense". 

"Face à cet abominable crime de guerre, la communauté internationale, et  singulièrement le Conseil de Sécurité des Nations Unies, est de nouveau  interpellée avec force pour assumer toutes ses responsabilités à l’égard du  peuple palestinien en vue d’assurer sa protection conformément aux normes  du droit international humanitaire et de réparer l’injustice qui lui est  faite". 

"En cette triste occasion, l’Algérie s’incline devant la mémoire des  valeureux martyrs de la liberté et exprime sa pleine solidarité avec le  peuple palestinien endeuillé ainsi qu’avec sa direction". 

L'Algérie a  réitéré son soutien "total" à la cause palestinienne et au  "droit inaliénable" du peuple palestinien d’établir son Etat indépendant  avec Al-Qods pour capitale.

Les Palestiniens ont manifesté pacifiquement lundi à Ghaza, contre les forces d'occupation israéliennes à l'encontre, qui a commis une véritable massacre,  pour exprimer leur ferme refus du transfert de l'ambassade américaine à El-Qods occupée, désapprouvé par 128 des 193 pays membres de l'ONU. 

Au moins 52 Palestiniens ont été tués, dont huit enfants de moins de 16  ans par les tirs de soldats d'occupation israéliens, selon le ministère de la Santé local. 

De nombreux pays, dont la Grande-Bretagne, la France et la Russie, ont réprouvé l'ouverture de l'ambassade américaine à El Qods. Le président palestinien Mahmoud Abbas a dénoncé un "massacre".