عربي   Français   English

 


  

29e sommet arabe: des efforts pour le rétablissement de la paix dans un cadre arabe unifié 15/04/2018

 

 

 

 



 Les travaux de la 29e session de la Ligue arabe au niveau des présidents et chefs d'état, débuteront dimanche après-midi au Centre du Roi Abdelaziz pour la culture mondiale, une session à laquelle prendra part l'Algérie, à travers le président du Conseil de la nation, M. Abdelkader Bensalah qui représentera le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika.  

Les dirigeants arabes se pencheront lors de cette réunion, dans la cadre de la poursuite des efforts consentis pour assoir la sécurité et la stabilité dans la région arabe et apaiser les tensions entre frères arabes, à l'examen de la plateforme de 18 dispositions soumise par les chefs de diplomatie des pays membres et portant sur la question palestinienne, la crise libyenne et la situation en Syrie, particulièrement à la lumière des frappes aériennes menées vendredi par les Etats-Unis et leurs alliées. 

L'Algérie avait déploré l'escalade militaire que vient de connaître la situation en Syrie, soutenant que "toute escalade militaire, de quelle que nature qu'elle soit, ne fait que compliquer et retarder les chances de parvenir à une solution politique et pacifique au drame que connaît ce pays frère".          

La situation en Irak et le dossier du Yémen seront également au centre des débats des dirigeants arabes qui ont exprimé à maintes reprises leur souhait de parvenir à un consensus positif, réaliser les aspirations de leurs peuples et à £uvrer à ne pas faire de ce sommet qu'un autre chiffre dans le registre de leurs réunions périodiques.  

Les travaux de ce 29e sommet seront marqué par la présence du secrétaire  général de l'ONU, Antonio Guterres, du président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki et de la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, ainsi que d'autres responsables représentant de différentes organisations internationales et des émissaires de l'ONU aux différents foyers de tension dans la zone arabe qui ont présenté leur rapports respectifs devant les ministres des affaires étrangères.  

 Outre la lutte contre le terrorisme et les aspects socio-économiques et le développement, la question de la réforme de l'organisation panarabe, soulevée depuis plusieurs années, sera également au menu de ce 29 sommet arabe.  

L'Algérie est parmi les premiers pays a demander une réforme du travail et des structures de la Ligue Arabe afin de lui donner un nouveau souffle lui permettant de faire face aux tentatives d'intervention étrangère et aux multiples défis auxquels fait face la région arabe. 
 
M. Bensalah, accompagné du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, est arrivé samedi à Riyadh pour prendre part aux travaux du Sommet où il a été reçu par le prince de la province orientale, Saoud Ben Naif Ben Abdelaziz, du prince Mohammed Ben Fahd ben Abdelaziz et du secrétaire général de la Ligue Arabe, Ahmed Abou Gheit.