عربي   Français   English

 


  

Attaques terroristes au Mali: une "fuite criminelle en avant" des terroristes pour "compromettre" la dynamique de paix et de réconciliation. 27/01/2018

 




L'Algérie considère l'escalade terroriste au  Mali qui s'est traduite récemment par deux attentats meurtriers comme une  "fuite criminelle en  avant" des terroristes qui tentent de "compromettre" la dynamique de paix  et de réconciliation du peuple malien. 

"L'escalade terroriste, qui s'est traduite ces deux derniers jours par  deux attentats meurtriers ayant ciblé, jeudi, un bus transportant des  citoyens maliens et burkinabés, près de la ville malienne de Boni, à la  frontière avec le Burkina Faso et ce matin (samedi), un camp militaire au  nord du Mali, est une fuite criminelle en avant des terroristes qui, par  leurs actions funestes et leurs agressions répétitives, tentent de  compromettre la dynamique de paix et de réconciliation que l'ensemble du  peuple malien appelle de ses v£ux", a indiqué le porte-parole du ministère  des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali-Chérif dans une déclaration à  l'APS. 

"Nous présentons nos sincères condoléances aux familles des victimes  maliennes et burkinabés et réitérons notre solidarité avec les peuples et  les Gouvernements frères du Mali et du Burkina Faso", a ajouté M.  Benali-Chérif. 

"L'Algerie, qui a payé un lourd tribut pour défaire le terrorisme, est  convaincue que la résilience et la mobilisation du peuple et des forces de  sécurité maliennes finira par venir à bout du terrorisme et de ses alliés  objectifs impliqués dans les réseaux du crime organisé et des trafics de  tout genre", a-t-il souligné.