عربي   Français   English

 


  

Signature d'un accord de siège pour le lancement officiel des activités du Centre arabe de prévention des séismes et des catastrophes naturelles en Algérie 30/10/2017

 

 


Un accord de siège a été signé, dimanche le 29 octobre 2017, à Alger, entre le Gouvernement algérien et le Centre Arabe de Prévention des Séismes et des Catastrophes Naturelles relevant de la Ligue des Etats Arabes. En vertu de cet accord, ce Centre sera habilité à « activer  officiellement » sur le territoire national.

L’accord a été signé par le Directeur Général du Protocole au Ministère des Affaires Etrangères, M. Lounes Magramane et le Directeur du Centre Arabe  de Prévention des Séismes et des Catastrophes Naturelles, M. Amer Belhadj Aissa, en présence du Ministre des Affaires Etrangères, M. Abdelkader Messahel et du Ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, M. Abdelwahid Temmar.

Cet accord  porte sur les « droits et devoirs du Centre envers la République algérienne, ainsi que les droits et devoirs des fonctionnaires du Centre en tant que fonctionnaires internationaux exerçant sur le territoire national ».

Le Directeur du Centre Arabe de Prévention des Séismes et des Catastrophes Naturelles a rappelé que la proposition de l’Algérie, formulée en 2001 et approuvé par la suite par la Ligue Arabe, a été à l’origine de l’idée de la création de ce Centre. Tout en faisant référence aux catastrophes naturelles ayant frappé l’Algérie en 1980, 2001 et 2003, il a estimé que la question de faire face à ces catastrophes naturelles est d’autant plus importante que le bilan des dégâts qu’elles impliquent ne cesse de s’alourdir dans le monde et en particulier dans le monde arabe.
 
Le Centre a été, ainsi, créé en application des décisions du Conseil Economique et Social des Etats Arabes et du Conseil de la Ligue arabe au niveau des Ministres des Affaires Etrangères et de son Assemblée Générale constituante, tenue à Alger le 20 décembre 2014. 

La mission du Centre qui vient renforcer les institutions spécialisées de la Ligue des Etats arabes, consiste à promouvoir des actions techniques visant à renforcer la prévention du danger séismique et catastrophes naturelles, tels que les inondations, les cyclones et la désertification provoqués, notamment, par les effets négatifs des  changements climatiques. Elle vise également à identifier les sites et les zones sismiques, ainsi que les lieux exposés aux inondations et aux glissements de terrain, les zones contenant des grottes dans les régions d’habitation et à unifier les procédures de recueil, de traitement, d’évaluation, de publication  et de généralisation des données relatives à l’activité du Centre.

Parmi les principales activités du Centre figure, également, la recherche scientifique appliquée dans le domaine de la prévention des dangers sismiques et des catastrophes naturelles, l’échange d’expertises entre les Etats Arabes, le transfert de technologie vers les Etats arabes, ainsi que la mise place d’une banque de données techniques et l’élaboration d’un programme de formation au profit des cadres et techniciens des pays membres.

Cette institution spécialisée favorisera l’instauration d’une coopération technique et scientifique entre les pays membres, d’une part, et avec les autres pays et les organisations internationales d’autre part, tout en apportant sa contribution aux programmes des Nations-Unies dans le domaine de sa compétence.