عربي   Français   English

 


  

La lutte contre le terrorisme et le crime organisé transnational "nécessite" la promotion de programmes de coopération bilatéraux et régionaux 25/10/2017

 

 


Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader  Messahel, a affirmé mercredi à Alger, que la lutte contre le terrorisme et  le crime organisé transnational "nécessite" aussi la promotion de  programmes de coopération bilatéraux, régionaux et même internationaux, exprimant la "disponibilité" de l'Algérie à apporter sa contribution à  toutes les initiatives visant un renforcement de la "lutte commune" contre  ces fléaux.  

"La lutte contre ces deux fléaux nécessite aussi la promotion de  programmes de coopération bilatéraux, régionaux et même internationaux  ainsi que le développement de la coopération entre les organismes régionaux  et internationaux", a indiqué M. Messahel à l'ouverture des travaux de la  première réunion régionale du Forum mondial de lutte contre le terrorisme (GCTF) sur les liens entre le terrorisme et le crime organisé  transnational, co-organisée par l’Algérie et les Pays-Bas.
  
Affirmant que l'Algérie "déploie d'importants efforts pour combattre ces  fléaux sur son territoire", il a exprimé "la disponibilité" de l'Algérie à  apporter sa contribution à "toutes les initiatives bilatérales, régionales, en particulier avec les pays de l'espace sahélo-saharien et de toute l'Afrique de l'Ouest, ainsi qu'au niveau international, allant dans le sens  du renforcement de la lutte commune contre ces fléaux, qui constituent des  dimensions importantes de potentielles agressions hybrides dirigées contre  la sécurité, la stabilité, la cohésion et le développement de nos pays".