عربي   Français   English

 


  

Sécurité régionale: ouverture des travaux de la 1ère session du dialogue de haut niveau Algérie-UE 18/10/2017

 

 

 

 
 
Les travaux de la 1ère session du dialogue de  Haut niveau Algérie-Union européenne en matière de sécurité régionale et de  lutte contre le terrorisme ont été ouverts jeudi à Bruxelles. 

La rencontre co-présidée par le ministre des Affaires étrangères,  Abdelkader Messahel, et la chef de la diplomatie européenne, Federica  Mogherini, vise à lancer un dialogue informel sur les moyens d'"unir les  forces" pour lutter contre le terrorisme et "appuyer les efforts de  l'Algérie" en matière de stabilisation régionale. 

"L'Algérie jouit d'une expérience mondialement reconnue en matière de  lutte contre le terrorisme et pourrait apporter à l'UE une expertise avérée  en la matière", a-t-elle ajouté, soulignant que le pays accomplit un  travail "considérable" pour sécuriser ses frontières et joue un "rôle de  premier plan" dans la stabilisation de la région. 

"Un appui de l'UE aux efforts de l'Algérie ne pourra qu'être bénéfique pour  tout le monde".

Le président du Parlement européen, Antonio Tajani, avait salué mercredi  les efforts déployés par l'Algérie pour promouvoir la stabilité régionale,  exprimant sa satisfaction du rôle "important" que joue le pays dans la  stabilisation de la Libye et dans la lutte contre le terrorisme.  

"Nous sommes très satisfaits du travail que l'Algérie accomplit pour la  stabilisation de la rive sud de la Méditerranée", a-t-il déclaré à l'issue  de sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader  Messahel, qui effectue une visite de deux jours aux institutions  européennes à Bruxelles. 

Le président du parlement européen a souligné, à ce titre, que l'Algérie  qui continue à déployer beaucoup d'efforts pour la stabilisation de la  Libye et pour lutter contre le terrorisme, notamment contre "Boko Haram",  accomplit un  "travail très important", relevant que le pays suit avec "un grand intérêt" ce qui se passe dans les pays du Sahel.