عربي   Français   English

 


  

M. Messahel s'entretient à New York avec le sous-secrétaire général de l'ONU en charge de la lutte contre le terrorisme 25/09/2017

 

 

 

 

 

 

Le ministre des Affaires étrangères, Abdekader  Messahel, s’est entretenu à New York avec le sous-secrétaire général des  Nations unies pour la lutte contre le terrorisme, Vladimir Voronkov, en  marge de la 72ème session de l’Assemblée générale de l'Organisation des  Nations-unies, indique lundi un communiqué du ministère. 

 

Au cours de cet entretien qui a porté sur les efforts de la communauté internationale en matière de lutte contre le terrorisme. M. Voronkov a "loué les efforts de l’Algérie et sa contribution importante dans le domaine de la lutte contre le terrorisme ainsi que l’excellente coopération  qu’elle entretient avec les Nations unies en la matière", précise la même  source.

 

Il a également exprimé "le souhait de voir l’expérience algérienne dans ce domaine largement partagée avec l’ONU en vue de faire bénéficier les pays qui sont confrontés à cette menace", ajoute le communiqué du MAE.

 

De son côté, M. Messahel a indiqué que "l’Algérie qui a fait face au  phénomène du terrorisme et l’a vaincu avec ses propres moyens, dispose  actuellement d’une grande expérience dans le domaine de la lutte contre le  terrorisme et l’extrémisme violent", exprimant en même temps "la  disponibilité de l’Algérie à partager cette expérience comme elle l’a  toujours fait, notamment à travers les différentes conférences  internationales qu’elle a organisées dans le cadre du Forum global de lutte contre le terrorisme sur des thématiques importantes, dont notamment la  dé-radicalisation, le rôle de la démocratie dans la lutte contre le  terrorisme et l’extrémisme violent ainsi que celui de la réconciliation  pour contrer la menace terroriste et le discours radical qui l’alimente".

 

M. Messahel a ajouté que "cette expérience, largement reconnue au niveau régional et international, fait de l’Algérie un partenaire incontournable dans le domaine de la lutte contre le terrorisme".

 

"C’est ainsi que le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a été désigné par la conférence de l’Union africaine comme Coordonnateur pour la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme en Afrique. Le rapport qu’il vient de présenter au dernier sommet de l’Union africaine en juillet dernier constitue la feuille de route pour la lutte contre le terrorisme", a-t-il ajouté.

 

M. Messahel a également rappelé les efforts consentis par l’Algérie dans le cadre du Forum global de lutte contre le terrorisme, notamment à travers sa co-présidence, avec le Canada, du nouveau groupe de travail chargé du renforcement des capacités de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme  violent dans toute la région de l’Afrique de l’Ouest, région qui est fortement ciblée tant par les groupes terroristes.