عربي   Français   English

 


  

M. MEDELCI plaide pour le renforcement de la coopération entre les Etats membres du Groupe des 15 30/09/2007

 

M. MEDELCI plaide pour le renforcement de la coopération entre les Etats membres du Groupe des 15 


Le Ministre des Affaires étrangères, M. Mourad MEDELCI, a plaidé pour le renforcement de la coopération entre les Etats membres du Groupe des 15 et son adaptation aux exigences de l'heure. 

M. MEDELCI, qui s'exprimait devant la 29ème réunion ministérielle du Groupe des 15 (G15), tenue en marge de la 62ème session de l'Assemblée Générale des Nations unies, a insisté sur "la priorité de la mise en place de mécanismes de consultation et de coordination entre les Etats membres sur les questions d'importance et d'intérêt économique commun qui dominent l'actualité internationale". 

Dans ce cadre, il a cité notamment le cas des négociations commerciales multilatérales, de la problématique du financement du développement ou de la préparation des grandes échéances internationales comme la XIIème CNUCED (Conférence des Nations unies pour le Commerce et le Développement) prévue en 2008, au Ghana. 

M. MEDELCI a suggéré en outre que le G15 "devrait opter pour l'examen complet et méthodique de cette coopération de manière à capitaliser l'expérience passée et tracer, d'un commun accord, les perspectives d'une coopération mieux ciblée et plus variée". 

Il a dans ce contexte énuméré nombre de thèmes qui, a-t-il dit, "pourraient et devrait fédérer" les énergies des pays du G15, à savoir le développement rural et la gestion des ressources hydriques, l'environnement, les énergies renouvelables ainsi que la mise en place du Fonds de coopération pour l'Afrique, estimant qu'"il en découlera nécessairement, un renforcement salutaire de l'action de notre Groupe sur le plan international". 
"Durant cette phase cruciale, l'Algérie, qui a eu l'insigne honneur de présider le Groupe des 15 de mars 2004 à septembre 2005, est consciente des défis auxquels nous faisons face et que nous devons relever pour avancer sur la voie d'un partenariat plus consistant", a affirmé M. MEDELCI.

Il a ajouté que "le nouveau système international qui se met en place et les enjeux globaux qu'il véhicule, nous commandent, pour renforcer la cohésion des pays du Sud ainsi que la portée de leur action, d'inscrire note action collective dans la perspective générale promue et défendue par les groupements comme le Groupe des 77 et la Chine ou le Mouvement des non Alignés". 

Le G15, qui a été créé en tant que Groupe au sommet des pays en développement en septembre 1989, à l'issue du sommet de Belgrade, a été conçu pour servir de forum de consultations régulières entre ces pays, en vue de coordonner les politiques et l'élaboration des programmes de coopération entre les pays du Sud.