عربي   Français   English

 


  

ONU : développement durable et climat au cœur des débats 19/09/2017

 

 

 

 

 

 

L'Assemblée générale des Nations unies entame mardi à New York son débat général annuel, focalisé cette année sur le développement durable et le changement climatique.


Ces discussions diplomatiques auxquelles prennent part des chefs d'Etats et de gouvernements et d'autres représentants nationaux de haut niveau devraient également préparer le terrain pour ce que le président de l'Assemblée générale, Miroslav Lajcak, a qualifié d'année de "premières" en référence à la négociation du premier pacte intergouvernemental sur les migrations et à la signature du premier accord sur l'élimination des armes nucléaires.


La délégation algérienne sera conduite par le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, qui participe au débat général ainsi qu'à d'importants événements prévues dans le cadre de cette 72 ème session de l'Assemblée générale.


Le règlement des crises sera également prioritaire dans l'agenda du chef de la diplomatie algérienne qui devrait prendre part à la réunion ministérielle du Forum global de la lutte contre le terrorisme et à deux réunions de haut niveau sur le Mali et la Libye.


Le débat général qui s'ouvre cette année sur fonds d'appels à la réforme de l'organisation onusienne, s'étalera jusqu'au 25 septembre.


Le secrétaire général, Antonio Guterres a recommandé de poursuivre le débat le samedi 23 septembre, pendant le weekend, pour permettre à un maximum d'orateurs de prendre la parole cette semaine.


Mardi matin, avant le débat général, le chef de l'ONU présentera son rapport annuel sur le travail de l'Organisation. Le discours d'ouverture sera prononcé par le président de la 72 ème session de l'Assemblée générale et sera suivi par le président brésilien, Michel Temer, dont le pays est traditionnellement le premier intervenant national, et par le président  

américain, Donald Trump, en tant que dirigeant du pays hôte.


L'ONU prévoit également de tenir mardi une réunion sur l'autonomisation économique des femmes et une autre rencontre ministérielle mercredi sur la réforme des opérations de maintien de la paix.


Au programme de l'organisation figure également une réunion spéciale de l'Assemblée générale pour commémorer la Journée internationale pour l'élimination totale des armes nucléaires et une autre réunion de haut niveau sur le plan d'action mondial des Nations Unies pour la lutte contre la traite des personnes, prévue sur deux jours du 27 au 28 septembre.