عربي   Français   English

 


  

Ouverture du 14ème sommet du G15 à Téhéran 17/05/2010

 

Ouverture du 14ème sommet du G15 à Téhéran 


Le 14ème sommet des pays membres du Groupe des 15 (G15) s'est ouvert lundi à Téhéran (Iran) en présence du Président de la République, M. Abdelaziz BOUTEFLIKA pour discuter du renforcement de la coopération politique et économique Sud-Sud. 

La revitalisation du G15 en tant que cadre de dialogue de coopération et la concertation sur les questions globales, notamment celles de la refonte du système monétaire et financier international ainsi que le renforcement de la coopération politique et économique sud-sud figureront au menu de cette rencontre. 

Ce sommet sera consacré aussi à un échange de vues sur les mesures à prendre par les Etats membres pour faire face aux effets pervers des crises actuelles. 

Le G15, qui se présente comme le porte-voix des pays en développement face aux autres organisations économiques telles que l'organisation mondiale du commerce (OMC) et le Groupe des huit (G8), vise également à renforcer la coopération politique et économique entre ses pays membres. 

Le ministre des Affaires étrangères, M. Mourad MEDELCI, qui a pris part à la réunion préparatoire du G15 à Téhéran, avait indiqué dimanche que les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres du G15 aborderont la question du nucléaire civil sous l’angle de la sécurité énergétique. 

Le sommet du G15 va permettre aux chefs d’Etat de présenter leurs visions à la fois sur les questions internationales et leur espoir que le G15, qui existe depuis 20 ans, puisse s’autoévaluer et prendre des décisions qui lui permettent de se consolider dans le futur, avait-il dit. 

Il avait fait savoir qu’il y a un consensus autour du projet de communiqué final, élaboré au niveau des experts et des ministres des Affaires étrangères et qui va retenir un certain nombre d’axes dont le renforcement de la coopération entre les pays du Sud et entre ceux du G15, l’apport d’une contribution politique pour que la crise économique soit gérée en tenant compte de la situation particulière d’un certain nombre de pays, dont les moins avancés et les plus endettés. 

Le communiqué commun portera aussi sur la question du Moyen Orient. Le groupe des 15 a été créé lors du 9ème sommet des pays non-alignés organisé à Belgrade, en ex-Yougoslavie, en septembre 1989, avec comme objectifs la promotion sud-sud et la revitalisation du dialogue nord-sud. 

Initialement composé de quinze pays (d'où son nom), le G15 regroupe actuellement 18 Etats membres ou observateurs du Mouvement des non-alignés: Algérie, Argentine, Brésil, Chili, Egypte, Inde, Indonésie, Iran, Jamaïque, Kenya, Malaisie, Mexique, Nigeria, Pérou, Sénégal, Sri Lanka, Venezuela et Zimbabwe. 

L'Iran a aussi invité à ce sommet le Président de la Syrie et l'émir du Qatar, qui n'appartiennent pas au G15. 

Le Ministre des Affaires Etrangères de la République islamique d'Iran, M. Manouchehr Mottaki, avait affirmé récemment que l'Algérie, l'Iran et le Sri Lanka sont la "Troïka" de ce groupe. 

Le dernier sommet du G15, qui avait eu lieu en 2006 à Cuba, était présidé par le Président de la République, M.Abdelaziz BOUTEFLIKA.