عربي   Français   English

 


  

Messahel s'entretient à Brazzaville avec le représentant spécial de l'ONU pour la Libye 09/09/2017

 

 

 

 

 

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, s'est entretenu samedi à Brazzaville avec le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour la Libye, Ghassane Salame, en marge du 4 ème Sommet du comité de Haut niveau des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine sur la Libye, auquel il prend part en sa qualité de représentant du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.


La rencontre a porté sur la situation en Libye et les développements que connaît ce pays, notamment, "l'évolution du processus politique que mènent les Nations unies".


M. Salame a exprimé à l'occasion son appréciation des efforts "continus" de l'Algérie en faveur du règlement de la crise libyenne, tout en soulignant que "de tels efforts ont contribué au rapprochement des acteurs libyens".


Pour sa part, M. Messahel a réaffirmé la position de l'Algérie pour "une solution politique de la crise en Libye, qui soit basée sur le dialogue inclusif et la réconciliation nationale", et ce, dans le cadre du processus politique sous l'égide des Nations unies, en "vue de permettre à la Libye de surmonter les défis actuels et retrouver sa sécurité et sa stabilité".


Le ministre a également réitéré la disponibilité de l'Algérie à "poursuivre ses efforts visant à soutenir le processus onusien pour parvenir au règlement rapide et durable de cette crise".