عربي   Français   English

 


  

ALGERIE-OPEP-REUNION 17/12/2008

 

Poursuite des travaux des ministres de l’OPEP à huis clos 


Les ministres de l’organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) poursuivent mercredi à Oran leurs travaux à huis clos, avec la perspective d’un accord global sur une réduction de production de 2 millions de barils par jour. 

L' OPEP doit parvenir à un accord sur une coupe drastique de sa production, qui serait de 2 MBJ selon le ministre du pétrole saoudien, M.Ali Nouaimi pour rétablir la stabilité du marché pétrolier et arrêter la chute des prix du brut. 

Les ministres de l’organisation ont, de leur côté, annoncé leur intention de parvenir à un accord consensuel pour une réduction’raisonnablement’’ conforme aux déclarations des uns et des autres sur une volonté des pays de l’OPEP de reprendre la main sur le marché pétrolier. 

"La réunion d’Oran devrait montrer si oui ou non les pays de l'OPEP sont décidés à ne plus regarder passer les trains", estiment des observateurs à la conférence ministérielle, selon lesquels la situation sur le marché pétrolier "est assez grave pour que les 13 parlent le même langage". 

La position des pays de l’OPEP est, par ailleurs, consolidée par la présence à cette conférence d’un des plus gros producteurs de brut mondiaux, la Russie, qui veut se rapprocher davantage avec l’organisation des pays exportateurs de pétrole. 

Le vice-Premier Ministre russe, M.Igor Setchine, a annoncé que l’effort de la Russie dans la réduction de sa production, irait jusqu’à 350.000 B/J. Mais, il a quelques instants après modéré le niveau de la baisse de la production russe, dans une déclaration à la presse, sans en préciser le volume, juste avant le huis clos de la conférence de l’OPEP. 

Pour autant, l’OPEP souhaiterait une participation plus appuyée des pays producteurs non-OPEP, pour stabiliser le marché et stopper la chute des prix en donnant un coup de frein à la surabondance de brut sur le marché. 

Dans son allocution en plénière, le BOUTEFLIKA de la République, M. Abdelaziz BOUTEFLIKA, avait appelé و’les pays OPEP à poursuivre leurs efforts pour stabiliser le marché pétrolier. 

"J’appelle l’organisation à poursuivre ses efforts pour une stabilisation du marché, dans l’intérêt bien compris de toutes les parties concernées", at-il dit.