عربي   Français   English

 


  

M. Messahel appelle à une action collective pour mettre fin aux provocations israéliennes 27/07/2017

 

 

 

  

 
Le ministre des Affaires étrangères, M. Abdelkader Messahel a appelé jeudi au Caire, les pays arabes à une action collective, urgente et efficace au niveau du Conseil de sécurité de l'ONU pour mettre fin aux provocations et violations israéliennes contre les lieux Saints d'El Qods, réitérant l'entière solidarité de l'Algérie avec l'Etat palestinien et son soutien indéfectible au peuple palestinien.  
 
Lors de l'ouverture de la réunion du Conseil de la Ligue arabe au niveau ministériel dans sa deuxième session extraordinaire sur demande du Royaume hachémite de Jordanie, soutenue par plusieurs pays arabes membres, et ce pour débattre des mesures à prendre pour faire face aux violations dont a été l'objet la Mosquée d'Al Aqsa, M. Messahel a mis l'accent sur l'impératif d'unifier les efforts pour mettre fin à cette situation dangereuse, soulignant que "nous devons intensifier et unifier nos efforts pour une action collective, urgente et efficace sur tous les niveaux notamment au niveau du Conseil de sécurité de l'ONU afin de mettre fin aux provocations et pratiques israéliennes contre nos lieux sacrés à El Qods  
qui tendent à changer la réalité historique et légale et imposer le fait accompli sur le terrain".
 
M. Messahel a souligné l'impératif d'oeuvrer à assurer l'entière protection au peuple palestinien et ses lieux saints, rappelant que cette session extraordinaire se tient dans des conditions   urgentes et très dangereuses suite aux violations flagrantes commises par les forces de l'occupation  
israélienne sur la Mosquée d'Al Aqsa.
 
Après avoir rappelé la fermeture d'Al Aqsa pour la première fois depuis près d'un demi-siècle, la mise en place des mesures de sécurité aux entrées de la mosquée, le recours à la force contre les fidèles, les pratiques du fait accompli visant à judaïser  les lieux saints islamiques en violation aux droit et légalité internationaux "ce qui a suscité l'ire des  
musulmans", le chef de la diplomatie algérienne a réaffirmé que les derniers développements "nous interpellent à poursuivre les pressions et les efforts collectifs pour que ces pratiques israéliennes ne se reproduisent pas".
 
Ces pratiques ignobles contre le peuple palestinien sur son territoire occupé et contre nos lieux saints, nous obligent à resserrer les rangs de nouveau autour de la cause palestinienne, notre cause principale, qui a toujours été notre préoccupation en tant que nation et Ligue arabes dans notre action politique et diplomatique", a-t-il ajouté.
 
M. Messahel a évoqué les répercussions internationales de cette "grave situation et la poursuite des violations israéliennes auxquelles est confrontées la région arabo-musulmane et la communauté internationale", ce qui pourrait induire à une explosion de la situation et à de graves retombées menaçant la sécurité et la stabilité de la région et du processus de paix".
 
Le ministre des affaires étrangères a appelé les Palestiniens à l'"unification des rangs en vue de faire face aux défis majeurs", réitérant l'entière solidarité de l'Algérie avec l'Etat frère de Palestine, peuple et gouvernement, et son soutien constant au peuple palestinien et à sa cause juste pour le recouvrement de ses droits légitimes, inaliénables, notamment  
son droit à l'établissement d'un Etat indépendant avec pour capitale Al Qods.
 
M. Messahel a exprimé le souhait de voir cette réunion aboutir à des décisions "fermes et décisives" à même de relever les grands défis auxquels nous sommes confrontés".
 
Les participants ont saisi cette occasion pour observer une minute de silence à la mémoire du défunt Ahmed Ben Helli, secrétaire général adjoint de la Ligue arabe, décédé récemment.  
M. Messahel a adressé ses sincères remerciements aux ministres, au secrétaire général de l'organisation et aux responsables qui ont présenté leurs condoléances au gouvernement algérien et à la famille du regretté. 
 
Il indiqué, dans ce contexte, que le conseil de la Ligue arabe se réunissait pour la première fois depuis plusieurs années en l'absence du défunt, "une figure arabe emblématique ayant consenti de grands efforts au profit des intérêts et des aspirations de notre nation et de l'organisation".
 
M. Messahel a souhaité la bienvenue au ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, qui participe pour la première fois aux travaux du conseil.
 
La session extraordinaire du conseil de la Ligue des Etats Arabes, présidée par l'Algérie, a débuté jeudi à la capitale égyptienne pour examiner les violations israéliennes contre la Mosquée d'Al-Aqsa.