عربي   Français   English

 


  

L’ambassadeur du Maroc convoqué au ministère des Affaires étrangères 20/05/2017

 

 


 


M. Messahel a fait part à l’ambassadeur du Maroc des "vives protestations"  de l’Algérie suite au "harcèlement" de la part de membres de la délégation  marocaine, dont a été victime une jeune diplomate, membre de la délégation  algérienne au séminaire du Comité des Nation unies sur la décolonisation,  qui s’est tenu à Saint-Vicent-les-Grenadines, du 16 au 18 mai 2017.


"Ces provocations contre la diplomate algérienne ont amené les autorités  de Saint-Vincent et les Grenadines à lui assurer une protection personnelle  rapproché.


M. Messahel a signifié au diplomate marocain le caractère "inacceptable  d’un tel comportement contraire aux règles élémentaires de bienséance et  attentant à la courtoisie et aux us et coutumes diplomatiques". 


Le ministre a soutenu que les éléments d’information relatifs à ce "fâcheux incident" en possession de la partie algérienne et vérifiables  autant auprès des organisateurs et que des participants au séminaire,  confirment les "agissements des membres de la délégation marocaine, en  ajoutant que les détails de ces faits ont été portés à la connaissance du  Secrétaire Général de l’ONU". 


Il a, à cet égard, indiqué à l’ambassadeur que "l’Algérie était en attente  des excuses de la part du Maroc".  

Le Chargé d’affaires de l’Ambassade d’Algérie à Rabat a été reçu  vendredi par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération  internationale, Nasser Bourita.