عربي   Français   English

 


  

M. Messahel s'entretient avec le président de la Commission de l'UA 14/05/2017

 

 

 

 
 
Le ministre des Affaires maghrébine, de l'Union  africaine et de la Ligue des Etats arabes, s'est entretenu dimanche à  Alger, avec le président de la Commission de l'Union africaine, Mahamat  Moussa Faki.

Cet entretien a porté sur des développements de la situation en Libye, la  lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent et la déradicalisation, indiquant que M. Moussa Faki s'est félicité,s'agissant de la Libye, "des résultats atteints par la 11e réunion des pays  voisins de la Libye tenue à Alger le 8 mai 2017 et a marqué son intérêt"  pour les visites effectuées par M. Messahel dans les villes de l'Est, de  l'Ouest, du Centre et du sud de la Libye en date respectivement du 19 au 21  avril 2017 et du 6 mai 2017.
  
Les deux responsables ont réitéré l'importance du rôle de l'Union  africaine dans l'accompagnement des parties libyennes dans le cadre du  processus de règlement de la crise dans ce pays à travers la solution  politique, le dialogue inclusif et la réconciliation nationale.

Pour ce qui concerne la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme  violent, M. Messahel a fait part de l'expérience algérienne, devenue  aujourd'hui "une référence reconnue". A ce titre, le ministre a indiqué que  l'Algérie présentera, au prochain sommet de l'Union africaine, une approche  globale qui "doit permettre à l'Afrique d'être plus impliquée dans la lutte  que mène la communauté internationale contre ce fléau".  

Pour rappel, "le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a  été lors du dernier sommet de l'Union africaine, tenu à Addis-Abeba en  janvier 2017, désigné par ses pairs pour coordonner l'action africaine dans  ce domaine". 

Enfin, la rencontre a été l'occasion d'un échange de vues sur l'expérience  algérienne en matière de déradicalisation et de réconciliation  nationale.