عربي   Français   English

 


  

Messahel s'entretient à Benghazi avec le maréchal Khalifa Hafter 19/04/2017

 



Le ministre des Affaires maghrébines,  de l'Union africaine et de la Ligue arabe, M. Abdelkader Messahel, s'est  entretenu mercredi à Benghazi (est de la Libye) avec le maréchal Khalifa Hafter dans le cadre de sa tournée en Libye en faveur d'un règlement  politique à la crise libyenne. 

Accompagné d'une importance délégation, M. Messahel est arrivé mercredi à  Benghazi, deuxième étape de sa tournée qu'il a entamée par la ville d'El  Bayda (est de la Libye). Il a été reçu par le maréchal Khalifa Hafter au  Quartier général des forces armées arabes libyennes. 
La réunion a porté sur les derniers développements sur la scène politique  libyenne et l'impératif soutien au dialogue interlibyen loin de toute  ingérence étrangère sur la base de l'accord politique et de la  réconciliation nationale. 

M. Messahel avait auparavant rencontré le président du Parlement libyen,  Akila Salah, dans la ville d'El Bayda (est de la Libye) où il a souligné  que "le message qu'entend adresser l'Algérie à travers cette tournée est on  ne peut plus clair: Il n'y pas d'alternative au +règlement politique consensuel interlibyen loin de toute ingérence étrangère+", évoquant "une  éventuelle révision de l'accord politique sur la base des propositions  formulées par les parties libyennes". 

La visite de M. Messahel s'inscrit dans le cadre des efforts incessants  consentis par l'Algérie pour rapprocher les positions des frères libyens en  faveur d'un règlement politique durable de la crise dans ce pays, à travers  le dialogue interlibyen inclusif et la réconciliation nationale, à même de préserver l'intégrité territoriale de la Libye, son unité, sa souveraineté  et la cohésion de son peuple. 

M. Messahel poursuivra sa tournée jeudi dans différentes régions et villes  libyennes. La prochaine tournée est programmée dans le sud de la Libye dans  le cadre du soutien au processus de règlement pacifique de la crise en  Libye et la consolidation de la réconciliation nationale.