عربي   Français   English

 


  

Algérie/Russie: "grande convergence" sur les conflits et les crises dans la région 18/04/2017

 

 

L'Algérie et la Russie ont relevé, mardi à  Alger, une "grande convergence" de leurs positions respectives sur les  conflits et crises qui persistent dans la région, en particulier les  derniers développements intervenus en Libye, en Syrie, au Mali, au Sahel et  au Sahara Occidental.

Cette position a été exprimée à l'occasion de la tenue de la deuxième  session des consultations bilatérales algéro-russes sur les questions de  sécurité et de lutte contre le terrorisme. 

Les deux délégations étaient dirigées respectivement par M. Abdelkader  Messahel, ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la  Ligue des Etats arabes, et par M. Venediktov Alexandre, représentant le  Conseil national de Sécurité de la Fédération de Russie.
 
Les deux parties ont échangé leurs analyses et positions sur les conflits  et crises qui persistent dans la région, en particulier les derniers  développements intervenus en Libye, en Syrie, au Mali, au Sahel et au  Sahara Occidental. 
L'Algérie et la Russie ont relevé une "grande convergence" de leurs  positions respectives sur ces questions ainsi que leur "attachement à la  solution des crises et conflits par la voie du dialogue, de la négociation  et de la réconciliation nationale sans ingérence extérieure".  

La délégation russe a, à cet égard, rendu hommage aux "efforts louables"  que l’Algérie déploie en direction de son voisinage immédiat, notamment en  Libye, en faveur de "l’avènement d’une solution politique négociée par les  Libyens eux-mêmes, fondée sur le respect de la souveraineté, de l’unité et  de l’intégrité territoriale de ce pays et sur la cohésion de son peuple", a  souligné le communiqué du MAE. 
Les deux délégations ont relevé à cette occasion, "l’aggravation de la  menace terroriste aux plans régional et international, y compris le  cyber-terrorisme et la cybercriminalité, et leur jonction avérée avec le  crime organisé transnational". 
"Tout en se félicitant de la qualité de la coordination aux plans  bilatéral et multilatéral dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, notamment au sein des Nations unies et du Forum Global de Lutte contre le Terrorisme (GCTF), elles ont exprimé leur vive  préoccupation quant aux menaces que représentent les combattants  terroristes étrangers sur la sécurité et la stabilité des Etats et pour la  paix et la sécurité internationales. Elles ont, à cet égard, mis en exergue  la nécessité d’une coopération régionale et internationale soutenue pour y  faire face".

La partie algérienne a, à cet égard, salué les "efforts que consent la  Fédération de Russie dans la lutte contre le terrorisme et sa contribution  au combat que livre la communauté internationale à ce fléau". 

Les entretiens se sont déroulés dans une "atmosphère empreinte d’une  grande cordialité et d’un fort esprit de coopération". 

Les deux parties ont convenu de poursuivre et d’approfondir ces  consultations bilatérales.