عربي   Français   English

 


  

L'Algérie et l'Ethiopie £uvrent à hisser la coopération économique au "niveau d'excellence" (Lamamra) 12/04/2017

 

 


Le Ministre d'Etat, ministre des Affaires  Etrangères et de la Coopération Internationale, Ramtane Lamamra a affirmé mercredi que l'Algérie et l'Ethiopie œuvraient à hisser la coopération et la complémentarité économique au "niveau d'excellence" mettant en avant le  poids des deux pays au niveau continental.  

A l'issue de sa rencontre avec le ministre éthiopien des Affaires  étrangères, Workneh Gebeyhu, M. Lamamra a indiqué que la 4e commission  ministérielle conjointe algéro-éthiopienne, qui se tiendra jeudi à Alger, sera sanctionnée par la signature de plusieurs accords bilatéraux "qui seront appliqués à la lettre afin de hisser, au niveau d'excellence, la  coopération et la complémentarité économique entre les deux pays qui  figurent parmi les pays influents au niveau du continent africain et qui  agissent profondément sur l'action africaine commune".  
M. Lamamra a souligné que ces efforts de coopération émanent des  orientations des présidents des deux pays, lors de leur rencontre à Alger  en 2015, et qui ont été couronnés par le lancement d'un nouveau processus  de coopération visant à raffermir les relations entre les deux pays.  

Par ailleurs, M. Lamamra a indiqué avoir évoqué avec son homologue  éthiopien plusieurs questions importantes s'inscrivant dans le cadre du  soutien apporté par l'Algérie et l'Ethiopie à l'Union Africaine (UA) et à  l'agenda de l'action africaine commune.  
"Il existe une large convergence de vues entre l'Algérie et l'Ethiopie  quant à la nécessité de soutenir l'action africaine commune et d'apporter  des solutions africaines efficaces aux problèmes du continent" a affirmé le  ministre, ajoutant que cette convergence de vues s'applique à tous les foyers de tension et crises.  

L'Ethiopie est l'un des trois pays africains représentant le continent au  Conseil de sécurité de l'ONU, a relevé le chef de la diplomatie algérienne, soulignant par la même occasion l'importance de développer l'action  commune.   

Le Conseil de sécurité examine actuellement plusieurs questions africaines  importantes notamment la situation dans la Corne de l'Afrique, le Sahel,  outre la crise en Libye et la question du Sahara Occidental qui a fait  l'objet d'un rapport par le nouveau Secrétaire Général de l'ONU, Antonio  
Guterres, a rappelé M. Lamamra. Pour sa part, le ministre éthiopien des Affaires étrangères, a salué les  "relations privilégiées" entre son pays et l'Algérie au double plan  politique et économique.  

Le ministre éthiopien a indiqué avoir évoqué lors de sa rencontre avec M.  Lamamra des questions politiques y compris les relations stratégiques  bilatérales, les voies et moyens de réaliser la stabilité dans le continent ainsi que des questions internationales, tout en soulignant la profondeur  et la solidité des relations entre les deux pays.