عربي   Français   English

 


  

Les informations relayées par certains médias iraniens sur le contenu de la rencontre Sellal-Reza Salehi Amiri "infondées" (Porte-parole) 02/04/2017

 

 


Les informations relayées par certains medias  iraniens sur le contenu de la rencontre du Premier ministre, Abdelmalek  Sellal avec le ministre iranien de la Culture et de la Guidance islamique, Reza Salehi Amiri "sont infondées et les propos mal rapportés et non  conformes à ce qui a été réellement abordé à cette occasion", a affirmé  dimanche le Porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz  Benali Cherif. 

M. Benali Cherif qui répondait à une question de l'APS sur les  informations relayées par certains medias iraniens concernant le contenu de  cette rencontre, a indiqué: "Il convient de préciser, de prime abord, que  les informations relayées par certains medias iraniens sur le contenu des discussions qui ont eu lieu à l'occasion de l'audience qu'a accordée le  Premier ministre au ministre iranien de la Culture et de la Guidance  islamique, sont infondées et les déclarations mal rapportées et non  conformes à ce qui a réellement été abordé lors de cette rencontre qui  avait, ssentiellement, porté sur l'intérêt que doivent accorder les deux  parties, algérienne et iranienne, aux aspects culturels, dans le but de  renforcer les liens d'amitié et de coopération unissant les deux pays". 

Cette rencontre "a été l'occasion pour le Premier ministre d'exprimer le  souhait de l'Algérie de voir l'Iran jouer un rôle positif  dans sa région  et constituer un facteur de stabilité et d'équilibre au Proche-Orient et  dans le Golfe arabique", a-t-il souligné. 

"M. Sellal n'avait pas manqué de mettre en avant la qualité des relations  liant l'Algérie à tous les pays arabes dans le Golfe et le Machreq,  notamment avec le Royaume d'Arabie Saoudite, pays frère et avait exprimé sa  conviction que le dialogue était le seul moyen à même de surmonter les problèmes conjoncturels de l'heure", a poursuivi M. Benali Cherif.   

"Le Premier Ministre avait affirmé que l'Algérie respectait toutes les  religions monothéistes et toutes les doctrines, et souligné la nécessité  d'établir des passerelles entre elles", a-t-il ajouté. 

"La lutte contre le terrorisme figurait également parmi les principaux  points abordés par les deux parties lors de ladite rencontre, où M. Sellal  avait réaffirmé la détermination de l'Algérie à poursuivre ses efforts en  vue de lutter contre ce fléau et à £uvrer à sensibiliser ses partenaires  quant à ses méfaits sur la sécurité et la stabilité internationales, ainsi  qu'à la nécessité de mobiliser toutes les capacités possibles en vue de son  éradication".