عربي   Français   English

 


  

Sahara occidental: Messahel voit le nouveau SG de l'ONU donner un nouvel élan au processus de décolonisation 13/03/2017

 


Le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel a émis le vœu de voir le nouveau secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres donner un "nouvel élan" au processus de décolonisation au Sahara occidental.  
     
Invité de l'émission "Hiwar Essaa", diffusée dimanche soir sur la télévision nationale, M. Messahel a indiqué que "le processus onusien pour un règlement pacifique de la question du Sahara occidental est actuellement dans l'impasse". 

A ce propos, il a souhaité voir le nouveau SG de l'ONU, bien informé du dossier du fait qu'il ait été Haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés, apporter "une nouvelle approche pour relancer le dialogue". 

Relevant un "consensus international" sur le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination, M. Messahel a indiqué que toutes les décisions internationales sont en faveur d'un "règlement permettant au peuple sahraoui d'exercer son droit à l'autodétermination". 

Dernière colonie d'Afrique, le Sahara occidental est occupé depuis 1975 par le Maroc, soutenu par la France.  Il fait l'objet d'un processus de décolonisation sous l'égide des Nations unies et de l'Union africaine, sur la base d'un accord de cessez-le-feu, signé par les deux parties au conflit.