عربي   Français   English

 


  

Lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent: l'option démocratique de l'Algérie est un choix stratégique (Messahel) 23/02/2017

 

 

Le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, a souligné, jeudi à Alger, que l'"option démocratique de l'Algérie est un choix stratégique dans la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent". 

Lors d'une audience accordée à une délégation américaine de hauts fonctionnaires et d'officiers supérieurs des différents corps d'armée, qui effectue une visite en Algérie, M. Messahel a indiqué que l'"option démocratique de l'Algérie est un choix stratégique dans la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent, porté par cette même vision qui ambitionne la lutte contre la radicalisation et le discours radical". 
M. Messahel a, en outre, rappelé que la "consolidation des principes démocratiques" repose sur une approche prônée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en vue d'ancrer durablement dans les pratiques des institutions la primauté du droit et des valeurs démocratiques. 

Pour le ministre, l'antidote au discours radical et à l'exclusion prend tout son sens dans l'affermissement des assises institutionnelles de la démocratie. 

"Une expérience, poursuit M. Messahel, que l'Algérie est prête à partager avec d'autres pays, comme elle l'a fait pour la dé-radicalisation".