عربي   Français   English

 


  

M. Rabehi s'entretient avec le vice-ministre sud-coréen des AE de la consolidation du partenariat 10/12/2016

 

 

 

 

 

Le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Hassane Rabehi, s'est entretenu à Addis-Abeba avec le vice-ministre des Affaires étrangères de la Corée du Sud, Choi Jong-Moon, des moyens de consolider le partenariat stratégique entre les deux pays Au cours de cet entretien, tenu en marge du 4ème Forum Afrique-Corée, tenu les 6 et 7 décembre dans la capitale éthiopienne, les deux responsables ont passé en revue l’état de la coopération algéro-coréenne qui est impulsée par l’accord de partenariat stratégique signé en 2006 par les chefs d’Etat des deux pays, "unique en son genre liant la Corée du Sud avec un pays africain",Les deux parties ont ainsi examiné "les voies et moyens en vue de la consolidation de ce partenariat stratégique, en tenant compte du potentiel considérable que recèlent les deux pays dans tous les domaines, notamment ceux de l’industrie, de la pétrochimie, du commerce, de l’agriculture et de la pêche".
Elles ont souligné la nécessité d’encourager la mise en place de joint ventures entre les entreprises coréennes et algériennes, aussi bien publiques que privées, dans différents créneaux porteurs."L’accent a été mis particulièrement sur le transfert de technologie et du savoir faire coréen, à l’instar du projet E-gouvernement et de l’important projet de création à Alger du Centre africain des technologies de l’information et de la communication et des technologies avancées (CATICTA)".
Dans ce même cadre, M. Rabehi s’est félicité des programmes de formation offerts à l’Algérie par la Corée du Sud, à travers son agence de coopération (KOICA), dans différentes filières où celle-ci détient un rôle de leader.Les discussions ont également porté sur la tenue prochaine de la 4e session du Comité mixte de coopération algéro-coréen, ainsi que sur la concrétisation du projet de visite à Séoul du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, suite à celle effectuée par son homologue coréen à Alger en 2015. Enfin, après avoir examiné "les perspectives prometteuses et mutuellement bénéfiques du renforcement de ce partenariat stratégique", les deux responsables se sont félicités, par ailleurs, de "la convergence des points de vues" des deux pays sur différentes questions internationales et régionales d’intérêt commun.