عربي   Français   English

 


  

Journées de la communauté algérienne au Canada: ouverture du programme culturel 17/10/2016

 


Une soirée artistique alliant la musique de chambre et la musique andalouse à la musique contemporaine et au chant lyrique a été animée dimanche à Alger par une pléiade d’artistes algériens établis au Canada à l’occasion des "Journées scientifiques et culturelles des membres de la communauté Algérienne au Canada".


Cette soirée qui aura inauguré le programme culturel de cette manifestation, s’est déroulée en présence du ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar et celui de la Culture Azzeddine Mihoubi, de l’ambassadeur du Canada en Algérie Isabelle Roy et de représentants du corps diplomatique accrédité en Algérie.

Dans son allocution, le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra a salué la "mémoire et le sacrifice" des victimes du massacre du 17 octobre 1961 en cette date de commémoration de la journée nationale de l’immigration.

Considérant "l’attachement ferme de l’Algérie à une refondation et un approfondissement des liens avec sa communauté établie à l’étranger", comme en "témoigne" la constitution de février dernier, M. Lamamra a rappelé les efforts de l’Etat pour "la protection des droits de la communauté algérienne et de sauvegarde de son identité et de renforcement de son apport au développement de la mère patrie".

Le ministre a également souligné la nécessité de "bâtir conjointement un véritable partenariat à l’aide d’une stratégie, avec des objectifs déterminés et des obligations de part et d’autre"  sur la base d’un "dialogue ouvert et continu" afin que le savoir et les expériences acquises deviennent "un patrimoine commun et partagé".

Pour sa part, l’ambassadeur du Canada en Algérie, Isabelle Roy, a salué le "dynamisme" de la communauté algérienne établie au Canada "sur le plan académique, professionnel, et social", en contribuant activement au "mieux-être" de la société canadienne et au "raffermissement" des relations entre l’Algérie et le Canada.

Plusieurs fois primés au Canada, le jeune prodige de la musique de chambre, le pianiste soliste Mehdi Ghazi a repris, devant le public de l’auditorium du Palais de la culture Moufdi-Zakaria, de grands classiques de la musique universelle de compositeurs comme Bach, Mozart ou Chopin, avant d’inviter la soprano à la voix exceptionnelle Faïrouz Oudjida.

Auteur, compositeur et interprète, Linda Thalie, qui s’est faite une place dans le paysage musicale canadien et européen, a également présenté quelques morceaux de sa composition comme "Rallye des gazelles" ou des reprises comme "Alger, Alger" de Lili Boniche.

Egalement établis au Canada, les musiciens de l’orchestre "Les amis de la musique andalouse de Montréal" ont également pris part à cette soirée inaugurale avec un répertoire oscillant entre des extraits de pièces andalouses et des morceaux de haouzi.

Inaugurées dimanche, cette première édition des Journées scientifiques et culturelles des membres de la communauté Algérienne au Canada se poursuivront jusqu’au 19 octobre avec plusieurs conférences universitaires au programme, une exposition collective de plasticiens, des concerts de musique, des spectacles de magie et une projection de film.