عربي   Français   English

 


  

Lamamra transmet un message du président Bouteflika à Ban Ki-Moon 28/09/2016

 


 Le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, a été reçu par le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon, auquel il a transmis un message verbal du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

L’entretien s’est déroulé en présence du Vice-Secrétaire général, Jan Eliasson, du directeur de Cabinet, Edmond Mulet, du sous-secrétaire général aux affaires politiques, Tayé-Brook Zerihoun et de l’Envoyé personnel du Secrétaire général pour le Sahara Occidental, Christopher Ross, ainsi que de l’ambassadeur Sabri Boukadoum, Représentant Permanent de l’Algérie auprès des Nations Unies.

Le ministre d’Etat s’est félicité de l'"excellence des relations de coopération que l’Algérie entretient avec M. Ban Ki-Moon et l’ONU dans son ensemble", avant de faire état des "grandes réalisations" enregistrées par l’Algérie sous la conduite du Président Bouteflika, dont "les avancées démocratiques consacrées par la révision de la Constitution, ainsi que dans les domaines économique social et culturel".
Pour sa part, le Secrétaire général a remercié l’Algérie, "pays africain pivot, pour son soutien à l’Organisation des Nations unies, pour le rôle constructif qu’elle joue aux niveaux régional et international, ainsi que pour ses initiatives importantes en faveur de la paix, de la sécurité et du développement durable".

M. Ban Ki-Moon a chargé le ministre d’Etat de transmettre au président de la République "ses profonds sentiments de respect et de considération, ainsi que sa reconnaissance pour le soutien que lui a apporté l’Algérie durant ses deux mandats".

L’entretien s’est étendu en outre, à de nombreux thèmes de l’agenda des Nations unies, notamment en Afrique, dont la Libye, le Mali, ainsi que les questions des changements climatiques et des objectifs de développement durable.
Le Secrétaire général a tenu, dans ce contexte, à exprimer sa "gratitude" pour le soutien de l’Algérie au processus de négociations au Sahara Occidental conduit par les Nations Unies.