عربي   Français   English

 


  

Lamamra s'entretient à New York avec ses homologues canadien, costaricain et hongrois 22/09/2016

 

 

 

 

Le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, a mené mardi à New York une intense activité où il a rencontré notamment ses homologues canadien, costaricain et hongrois.

        Ces entretiens ont eu lieu en marge de la 71ème session de l'Assemblée Générale des Nations Unies.

        Avec son homologue canadien, Stéphane Dion, les deux parties ont à l'occasion "affirmé une volonté partagée de renforcer davantage les liens de coopération entre l'Algérie et le Canada et d'œuvrer à leur diversification".

        M. Dion a exprimé à cet effet, le souhait des autorités de son pays de "bénéficier de l'expérience algérienne en matière de prévention et de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent mais également en ce qui concerne la paix et la sécurité dans la région du Sahel et en Afrique".

        M. Lamamra a rappelé à ce propos, que l'Algérie et le Canada co-président au sein du Forum mondial contre le terrorisme, le Groupe de travail sur le renforcement des capacités dans la région du Sahel. Une co-présidence à l'origine d'une coopération fructueuse entre les deux pays, a-t-il souligné. 

        Il a également longuement expliqué à son vis à vis canadien l'"apport significatif du ministère des Affaires religieuses algérien notamment en matière de diffusion du message de tolérance et de coexistence pacifique, une expérience qui donne des résultats appréciables et qui gagnerait à être mise à profit dans le cadre d'un échange entre les deux pays".

        M. Lamamra a en outre salué le rôle "remarquable" que joue la communauté algérienne au Canada et a rappelé que l'Algérie célèbrera la journée internationale des migrants avec la participation de membres de cette communauté.   

        Par ailleurs, et avec son homologue Costaricain, Manuel Gonzalez Sanz, les questions d'intérêt commun dont la lutte contre le trafic de drogue et la paix et sécurité en Afrique, ont été évoquées.

        Le MAE costaricain a formulé le souhait de donner un "nouveau souffle" aux relations amicales et de coopération entre son pays et l'Algérie notamment à travers la célébration du 10ème anniversaire de l'accord sur les consultations politiques entre les deux pays. 

        Pour sa part, M. Lamamra a affirmé la volonté de l'Algérie de "renforcer" la coopération et la coordination avec le Costa Rica notamment au sein des institutions internationales.

        D'un autre côté, et lors de son entretien avec le chef de la diplomatie hongroise, Peter Szijjarto, les deux responsables se sont félicités de "l'évolution favorable de la coopération bilatérale, notamment en matière d'enseignement supérieur", et ce tout en exprimant une "volonté partagée" de promouvoir "davantage" cette dynamique et de diversifier les domaines des échanges notamment avec le concours du secteur privé.

        Le ministre hongrois des Affaires étrangères s'est félicité, à cette occasion, du lancement de ligne aérienne Alger-Budapest, de la compagnie Air Algérie, tout en estimant qu'elle ouvre de nouvelles perspectives pour son pays en Afrique.

        Les deux ministres ont également évoqué nombre de questions d'intérêt commun dont l'évolution de la situation en Europe, la question du Sahara Occidental, et la paix et la sécurité en Afrique.