عربي   Français   English

 


  

M. Messahel s'entretient à Nouakchott avec le ministre libyen des AE en marge de la réunion préparatoire du sommet arabe 23/07/2016

 


 Le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des Etats arabes s'est entretenu samedi à Nouakchott, en marge des travaux de la réunion des ministres arabes des Affaires étrangères, avec le ministre libyens des Affaires étrangères, Mohamed Taher Siyala.

  Les deux ministres ont passé en revue les questions soumises à l'ordre du jour de la réunion des ministres arabes des Affaires étrangères préparatoire à la 27e session ordinaire au niveau du sommet, les relations bilatérales ainsi que la crise en Libye et les démarches algériennes en faveur de son règlement pacifique.

Dans une déclaration à l'issue de la rencontre, M. Messahel a réitéré la position de l'Algérie en faveur des efforts visant à consacrer la stabilité en Libye aussi bien à travers les rencontres et la coordination bilatérale que dans le cadre des réunions des pays du voisinage, de la Ligue arabe et de l'Union africaine, et ce conformément au principe de non ingérence dans les affaires internes de la Libye.

 Pour sa part, le ministre libyen a souligné que la rencontre s'inscrivait dans le cadre des consultations et la coordination continue des rencontres entre les deux pays.

 

A une question sur les derniers développements de la situation en Libye après l'assassinat de militaires français dans le sud du pays et l'appel de la Libye aux aides étrangères, M. Siyala a souligné que son pays refusait l'intervention étrangère quelque soit sa nature, ajoutant que le Conseil présidentiel et le gouvernement d'union nationale ne peuvent accepter la présence de forces étrangères sur les terres libyennes".