عربي   Français   English

 


  

Algérie-Russie: Tenue à Moscou de la 1ère session du dialogue stratégique bilatéral 12/07/2016

 

La première session du dialogue stratégique bilatéral sur les questions politiques et sécuritaires entre l’Algérie et la Fédération de Russie, s'est tenue lundi à Moscou sous la co-présidence du ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, et Evgueny Loukyanov, Responsable des relations internationales au Conseil de sécurité de la Fédération de Russie

La tenue de cette session est venue compléter les mécanismes déjà mis en place par les deux pays dans le cadre de la concertation et de la coordination de leurs positions sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun.

Les deux parties se sont félicitées de la tenue de la première session de ce nouveau mécanisme qui reflète la volonté des Présidents Abdelaziz Bouteflika et Vladimir Poutine de promouvoir davantage les excellentes relations bilatérales et de conforter le partenariat stratégique qu’ils entretiennent dans différents domaines. 

Les deux parties ont, à cette occasion, rappelé l’attachement de leurs pays aux principes de règlement politique des conflits, de la nécessité de dialogue, de non ingérence dans les affaires intérieures des autres pays et de respect de la Charte des Nations Unies.

Dans cet esprit, les deux parties ont examiné les questions internationales et régionales d’intérêt commun, notamment la situation en Syrie, en Libye, au Sahara Occidental, au Sahel, la lutte contre le terrorisme et le crime organisé transnational, ainsi que la cybercriminalité.

Sur toutes les questions abordées, l’échange de vues a été profond et dense.

Une convergence de vues dans le règlement politique de tous les conflits dans le cadre du respect de la souveraineté, de l’intégrité territoriale, de l’unité des Etats et des buts et principes de la Charte des Nations unies, a été dégagée lors de cette rencontre.

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, les deux parties sont convenues de renforcer la concertation bilatérale et la coordination au niveau international pour faire face à la menace que représente ce fléau pour la paix et la sécurité internationales. 

Elles ont décidé de tenir la deuxième session du dialogue stratégique à Alger, au courant du premier trimestre de 2017.