عربي   Français   English

 


  

L'Algérie condamne dans "les termes les plus forts" l'attaque perpétrée contre la MINUSMA à Kidal 19/05/2016

 

 

 

 L'Algérie a condamné dans "les termes les plus forts" l'attaque perpétrée mercredi dans la région de Kidal (Mali) contre la Mission des Nations-unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), faisant cinq victimes parmi les casques bleus tchadiens, a déclaré jeudi à l'APS, le Porte-parole du ministère des Affaires Etrangères, M. Abdelaziz Benali Cherif.

"Nous condamnons dans les termes les plus forts la nouvelle attaque terroriste qui a ciblé encore une fois les soldats de la paix au Mali, dans laquelle cinq vaillants casques bleus tchadiens sont tombés", a indiqué le porte-parole du MAE.

Il a souligné que "cette lâche embuscade ne saura altérer la volonté de l’ensemble des acteurs impliqués dans le processus de réconciliation nationale et de la mise en £uvre de l’Accord de paix et de réconciliation au Mali, d’aller de l’avant en direction de la stabilisation définitive de la situation sur tout le territoire malien et la concrétisation des nobles objectifs de stabilité, de sécurité, de prospérité et de cohabitation harmonieuse entre toutes les composantes de la société malienne".

Présentant les condoléances de l'Algérie aux familles des victimes, au gouvernement du Tchad, aux membres et à la Direction de la MINUSMA, M. Benali les assure de la solidarité de l'Algérie.

"Nous réitérons notre engagement à œuvrer en notre qualité de Président du Comité de suivi de l’accord de paix et de réconciliation, pour la mise en œuvre rapide et efficace de l’ensemble de ses dispositions afin de favoriser l’entrée du Mali dans une phase nouvelle d’édification de la paix et de la mise en place des conditions de développement et de progrès", a-t-il conclu.