عربي   Français   English

 


  

Messahel réaffirme à Vienne le soutien de l'Algérie aux efforts du Conseil présidentiel libyen pour restaurer la sécurité 16/05/2016

 

 

 

 Le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel a réaffirmé, lundi à Vienne, le soutien de l'Algérie aux efforts du Conseil présidentiel libyen pour la restauration de la sécurité et de la stabilité en Libye.

M. Messahel a rappelé la position algérienne lors de la deuxième conférence ministérielle sur la Libye, présidée conjointement par le Secrétaire d'Etat américain, John Kerry et le ministre italien des Affaires étrangères, Paolo Gentiloni, a précisé un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Il a, dans ce cadre, réaffirmé que l'Algérie soutient les "efforts de stabilisation et de recouvrement de la sécurité et de la stabilité en Libye entrepris par le Conseil présidentiel libyen".

M. Messahel a également insisté sur "la nécessité pour la communauté internationale d'accompagner ces efforts pour faire face aux défis politiques, économiques et sécuritaires auxquels fait face ce pays".

Le ministre a, ce titre, rappelé que l'Algérie partage une frontière commune importante avec la Libye et indiqué sa "disponibilité à entreprendre une coopération visant au développement des zones frontalières, à l'instar de ce qu'elle fait avec la Tunisie et le Mali".

Revenant sur sa récente visite à Tripoli, au cours de laquelle il a rencontré le Président et les membres du Conseil présidentiel, M. Messahel a indiqué avoir procédé à la réouverture de l'Ambassade d'Algérie à Tripoli.

Tout en insistant sur la préservation de la souveraineté de la Libye, son intégrité territoriale et la cohésion de son peuple, il a exhorté la communauté

internationale "à faire front commun face à l'expansion du terrorisme, du crime organisé et du trafic en tous genres qui bénéficient de l'absence et de la faiblesse des institutions étatiques".

Faisant sien l'appel lancé par M. Faiz Serradj, président du Conseil présidentiel libyen présent à cette Conférence sur la Libye, le ministre a souligné "la disponibilité de l'Algérie à soutenir, dans le cadre de ses moyens, la concrétisation des mesures qu'il a proposées".

Il est à rappeler que cette 2ème conférence, à laquelle a assisté M.Messahel, a regroupé outre le président du Conseil présidentiel libyen ainsi que M. Martin Kobler, Représentant spécial du Secrétaire Général de l'ONU pour la Libye, les ministres de plus d'une vingtaine de pays, les représentants de la Ligue des Etats arabes, de l'Union africaine et de l'Union européenne.

Le Tchad, le Niger et le Soudan pays voisins de la Libye ont pris part pour la première fois à cette  rencontre grâce aux efforts de l'Algérie.