عربي   Français   English

 


  

Abdelmalek Sellal s’entretient avec son homologue russe Dmitri Medvedev 27/04/2016

 

 

 
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, s’est entretenu mercredi à Moscou avec son homologue russe, Dmitri Medvedev à l’occasion de la visite officielle qu’il effectue depuis mardi à la Fédération de Russie.

Lors de son intervention lors de cet entretien, M. Sellal a mis en évidence, lors de cet entretien, la volonté et la disponibilité de l’Algérie de "consolider le partenariat économique" entre Alger et Moscou, relevant que l’Algérie compte sur "la diversification de l’économie nationale" pour se libérer "définitivement" des hydrocarbures.

Il a souligné, à cet effet, que l’Algérie possède "des potentialités importantes dans le domaine de l’agriculture", invitant, dans ce sens, la partie russe "à pousser davantage le partenariat dans ce secteur".

M. Sellal a indiqué, que l’Algérie "a tracé ses priorités qui sont l’agriculture et l’industrie", rappelant, à ce propos, que "notre pays détient des capacités importantes" en mesure de lui permettre de réaliser des performances économiques.

Indiquant qu’environ 200 hommes d’affaires algériens sont actuellement à Moscou pour prendre part au Forum économique prévu dans l’après midi,  M. Sellal a déclaré qu'Alger et Moscou ''peuvent bâtir des partenariats et créer un pont".

Il a évoqué le poids de "l’amitié qui a toujours marqué les relations algéro-russes", estimant qu’il s’agit, pour l’Algérie d’"un principe sur lequel, nous ne revenons pas".

M. Sellal a relevé, par ailleurs, que l’Algérie a été toujours partisane de la paix à travers le monde, soulignant que "nous sommes aujourd’hui exportateur de la paix eu égard, aux efforts diplomatiques que déploie, sans cesse, l’Algérie pour la résolution des conflits".

Il a indiqué, dans ce sens, que la récente visite du ministre des Affaires maghrébines et africaines et de la Ligue arabe, Abdelkader Messahel en Syrie s’inscrit dans cette logique visant à parvenir à des solutions politiques pour les conflits qui se posent actuellement à travers le globe.

Abordant la question du Sahara Occidental, le Premier ministre, a déclaré, à son homologue russe que "la position de l’Algérie est ferme à ce sujet".

M. Sellal a conclu son intervention en indiquant que "l’Algérie et la Russie qui s’entendent politiquement sont appelées à présent à faire avancer leurs partenariats dans le domaine économique".