عربي   Français   English

 


  

M. MEDELCI: le Groupe des 77, un "interlocuteur crédible" au sein de l'ONU 28/09/2008

 

M. MEDELCI: le Groupe des 77, un "interlocuteur crédible" au sein de l'ONU 


Le Ministre des Affaires Etrangères, M. Mourad MEDELCI, a affirmé, vendredi à New York, que le rôle joué par le groupe des 77, lors des délibérations sur les questions du développement, consacre ce groupe dans sa position d'"interlocuteur crédible au sein des Nations unies". 

M. MEDELCI, qui intervenait à la 32ème réunion annuelle des Ministres des Affaires étrangères du Groupe des 77 et de la Chine, s'est félicité du "développement des synergies entre le Groupe des 77 et le Mouvement des pays non-alignés pour relever ensemble, a-t-il dit, les défis auxquels ils sont confrontés sur plusieurs questions relatives au développement". 

Il a observé que cette rencontre intervient dans un contexte particulier marqué par des "crises en chaînes" qui touchent aussi bien le marché des produits alimentaires et énergétiques que celui des finances internationales. 

M. MEDELCI, qui a estimé que "ces perturbations des marchés sont dues essentiellement aux déséquilibres induits par la tendance actuelle de la mondialisation", a affirmé que "la résorption de la crise alimentaire mondiale requiert une action urgente et concertée de la communauté internationale et exige un assainissement du système financier international". 

"Cette réalité internationale nous interpelle plus que jamais pour une mise en oeuvre du partenariat mondial pour le développement qui demeure le moyen le mieux à même de remédier aux coûts de la mondialisation", a-t-il souligné. 

Tout en rappelant la "grande importance" accordée par l'Algérie au rôle que doit jouer l'ONU pour contribuer d'une manière "efficace et efficiente" au renforcement des capacités des pays en développement dans le respect des principes de l'égalité souveraine des Etats membres, il a indiqué que "les réformes des Nations unies devraient avoir pour objectif la promotion du multilatéralisme, pour la concrétisation des buts et principes de la Charte" de cette organisation. 

Il a, en outre, souligné que les "nouvelles tendances de la coopération Sud/Sud et l'élargissement de cette coopération à plusieurs secteurs de développement méritent d'être relevés". 

Il s'est félicité, à cet effet, "des initiatives prises pour promouvoir cette coopération et élargir ses perspectives notamment avec l'Afrique".