عربي   Français   English

 


  

L’Algérie réélue au Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union africaine 29/01/2016
 
 

Le Conseil exécutif de l’Union africaine (UA) a procédé, ce jour, au renouvellement de la composition du Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA. Les élections qui se sont déroulées à bulletin secret ont permis de réélire l’Algérie en qualité de membre du Conseil avec une large majorité des votes exprimés, soit plus des deux tiers requis.

L’Algérie qui a siégé au Conseil de Paix et de Sécurité de 2013 à 2016 a été, ainsi, réélue pour un nouveau mandat, consacrant son rôle pivot et sa contribution stratégique à la consolidation de la paix et de la stabilité dans le continent  ainsi que son apport considérable dans le renforcement de la capacité et de l’efficacité de l’Union africaine dans la prise en charge des problèmes qui affectent la sécurité du Continent.

Le Conseil exécutif a, par ailleurs, entériné les candidatures algériennes à des postes importants dans le système multilatéral international. Ainsi, les candidatures de MM. Ahmed Djoghlaf et de Boualem Bouguetaia, respectivement aux postes de Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l’Environnement et de juge au Tribunal international du Droit de la Mer, ont été entérinées.

Les soutiens que les candidatures de l’Algérie recueillent au sein de l’Union africaine sont une claire démonstration de la reconnaissance par les dirigeants africains des engagements qu’elle assume dans la promotion des causes de l’Afrique à travers le continent comme sur la scène internationale. Ces soutiens sont autant la résultante des interactions constantes que le Président de la République Abdelaziz BOUTEFLIKA a développées avec ses homologues africains que de la présence continue de l’Algérie à travers le continent de sa solidarité effective et agissante  avec les peuples africains.