عربي   Français   English

 


  

Pour la mobilisation de l’appui diplomatique aux membres africains du Conseil de sécurité de l’ONU (recommandations) 22/12/2015

 

Les participants au 3ème Séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité  en Afrique ont insisté sur l’importance de la mobilisation de l’appui politique, diplomatique et technique aux membres africains (A3) au sein du Conseil de sécurité des Nations unies. 

 

Au titre des recommandations issues des travaux de ce séminaire, clôturé mardi à Oran après trois jours de débats et de concertations, les participants ont mis l’accent sur la nécessité de mobiliser cet appui aux membres de A3, "afin de leur permettre d’être des corédacteurs des décisions et des points inscrits à l’ordre du jour du Conseil de sécurité de l’ONU".

 

Les ministres africains des AE ont préconisé la nécessité de donner au Conseil à la paix et la sécurité auprès de l’UA la capacité d’examiner et d’adopter son programme mensuel au cours de la dernière semaine de chaque mois pour renforcer la ponctualité dans la circulation de l’information, des analyses et des décisions au niveau du groupe A3 à New York.

 

Ils ont également plaidé pour l’appui de la mission permanente d’observation de l’UA auprès des Nations Unies.

 

Les participants ont salué, à l’occasion, le rôle de leadership de l’Algérie sous la direction du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, dans le règlement des crises dans le continent, tout en le remerciant pour la contribution de l’Algérie dans la réussite de ce 3ème séminaire tenu à Oran.