عربي   Français   English

 


  

M. Messahel présente l'expérience algérienne en matière de déradicalisation et de lutte antiterroriste 20/12/2015




 Le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, a reçu dimanche à Alger la ministre française de la Justice, Garde des Sceaux, Christiane Taubira, une rencontre qui lui a permis de présenter l'expérience algérienne en matière de déradicalisation.
Au cours de l'entretien auquel ont pris part, les membres des deux délégations, les deux parties ont passé en revue les relations algéro-françaises ainsi que les moyens à mettre en oeuvre pour les promouvoir et les développer davantage.

Un intérêt particulier a été accordé, au cours de cette rencontre, aux questions ayant trait à la lutte contre le terrorisme et à la déradicalisation.

A cette occasion, M. Messahel a présenté l'expérience algérienne en matière de déradicalisation qui bénéficie d'un intérêt certain et grandissant de la part de la communauté internationale, en raison des "résultats probants auxquels elle a pu aboutir."

Les deux ministres ont également exploré les voies à même de permettre de "coordonner davantage l'action des deux pays en matière de stratégie de lutte  contre le phénomène du terrorisme sur la plan international."

Auparavant, Mme Taubira s'était entretenu avec son homologue algérien, Tayeb Louh.

"La coopération dans les domaines judiciaire et institutionnel est appelée
à se développer davantage entre la France et l'Algérie car il y a une volonté
politique forte dans ce domaine", a indiqué M. Louh à la presse au terme de
son entretien avec Mme Taubira, en visite de travail en Algérie.

"Cette coopération aboutira à l'actualisation d'anciennes conventions judiciaires liant les deux pays", a conclu M. Louh.